TVCOM

Les idées d'Ecolo pour le redéploiement en Brabant wallon après le Covid-19

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 27 mai 2020 15:35  |   Brabant wallon - Ottignies-Louvain-la-Neuve


Quel monde pour l’après Covid-19 ? Ecolo Brabant wallon s’est penché sur la question en tirant les leçons positives et négatives de la crise.

Sauver, pérenniser, réorienter 

Les Verts brabançons ont établi de nombreuses propositions concrètes pour tendre vers un monde plus juste, plus solidaire et plus résilient. "Ce qu'on a fait, c'est réfléchir à ce que nous apprend la crise du Covid-19, et comment le Brabant wallon peut se redéployer", précise la députée wallonne et sénatrice Hélène Ryckmans. "Cela en pensant à trois éléments : d'une part comment sauver un certain nombre d'acteurs en Brabant wallon. Ensuite voir ce qui peut être pérennisé, c'est à dire les bons comportements, les leçons que l'on peut apprendre de ce qu'on a vécu et que l'on doit renforcer et soutenir. Enfin, on a pensé aussi à des réorientations que cette crise fait ressortir comme des évidences. Les enjeux de la transition écologique, de la protection du climat et de la biodiversité, l'énergie, doivent être placés de façon centrale dans le redéploiement à l'échelle du Brabant wallon".

Travailler dans les communes et au niveau provincial

Ces propositions concernent différents domaines, de la culture à l’enseignement en passant par l’horeca, le tourisme, la mobilité, la construction, le digital, l’agriculture, l’énergie, le traitement des déchets et le commerce. Pour les faire passer de la théorie à la pratique, Ecolo envisage différents canaux. "La note va maintenant être transmise à nos locales dans chacune des communes. Nous allons voir comment appliquer concrètement les propositions. Certaines communes vont peut-être travailler sur la mobilité, sur le vélo, par exemple. D'autres, qui ont des ressources agricoles, pourront travailler dans ce domaine, et soutenir les producteurs locaux. Chaque commune va travailler sur base de ces idées, les proposer si on est dans la minorité et essayer de les mettre en place si on est dans la majorité. Et puis, il y a le levier de la province. Celle-ci a des moyens importants et ils doivent être utilisés afin d'avoir le plus d'effets positifs durables sur chacun des secteurs".

Avec ces propositions qui visent à accélérer la transition écologique, Ecolo veut en effet agir à court mais aussi à long terme.

François Namur - Images : Jérémiah Degeimbre










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte