TVCOM

Le fin de la zone de circulation locale fait débat dans la rue du Monastère

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 26 fevrier 2021 17:08  |   Rixensart


Elle fait débat depuis des années, la rue du Monastère à Rixensart va être modifiée en zone 30. Pour le moment, il s'agit encore d'une zone de circulation locale, mais la ville a décidé de changer ses panneaux de signalisation, elle espère qu'avec la future zone 30, le trafic diminuera.

Un raccourci

800 mètres de ligne droite parallèle aux grands axes souvent bouchés, la rue du Monastère est un raccourci bien connu pour beaucoup d'automobilistes. Or, celle-ci est censée être interdite à toutes les voitures en transit. Aujourd'hui, la circulation locale n'est plus respectée, résultat, une petite autoroute s'est créée.

Une signalisation devenue obsolète

Pour la commune, conserver les panneaux de circulation locale est inutile. Ceux-ci ne sont de toute manière plus respectés et conduisaient parfois les riverains des rues adjacentes à faire d'importants détours pour rejoindre leur domicile. La commune ajoute que la rue appartient à tout le monde, l'échevin de la Mobilité considère que l'indication circulation locale est "une forme de privatisation d'une voirie". Rixensart espère également que la nouvelle zone 30, plus lente, découragera davantage de personnes à l'emprunter.

Certains riverains ne sont pas d'accord

Pour une autre partie des riverains, les panneaux de circulation locale étaient la dernière chose qui permettait à certains de ne pas emprunter leur rue. Ils craignent donc, avec cette nouvelle mesure, de voir leur rue être encore plus envahie. Selon eux, même si la rue appartient à tout le monde, si les panneaux sont là, il faut les respecter, c'est la loi.

Riverains et autorités communales s'impatientent de voir les effets de la nouvelle zone 30 mais, sans contrôle, difficile de savoir si elle sera respectée.

 

Adelin Massart - Images : Samuel Francis










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte