TVCOM

Le contournement Nord de Wavre définitivement enterré par le Conseil d'État

 17 decembre 2021 10:44  |   Wavre


Le Conseil d'État a cassé le permis d'urbanisme pour la construction du contournement Nord de Wavre délivré le 27 septembre 2019 par Willy Borsus, ce jeudi. Plusieurs recours avaient été introduits auprès du Conseil d'État, qui a finalement entendu les arguments de la plateforme CNW, regroupant diverses associations citoyennes et Natagora. "Enfin une décision raisonnable et optimiste pour faire face aux enjeux environnementaux, de climat et de biodiversité auxquels nous sommes actuellement confrontés", commente l'asbl de protection de la biodiversité.

L'impact sur la faune et la flore retenu par le Conseil d'État

Le tracé de 3,5 kilomètres dessiné par la Ville de Wavre, en vue de relier le zoning Nord de Wavre à la RN25 à hauteur de Gastuche, traverse une campagne encore bien préservée. Trois sites de grand intérêt biologique étaient menacés par cette voire : le bois des Vallées, l'étang de Gastuche et le marais de Laurensart, certifié Natura 2000. Au total, neuf hectares de milieu d'intérêt biologique risquaient de se voir anéantis.

Dans son argumentaire, Natagora affirmait que certaines espèces protégées n'étaient pas recensées dans l'étude d'incidences sur l'environnement du contournement. Il s'avère par ailleurs que les conséquences de la voirie sur la faune et la flore s'étendent au-delà de sont simple tracé. Le Conseil d'État a souligné ces arguments dans sa décision rendue jeudi.

Quelles suites pour le projet ?

En l'absence de permis, c'est au Gouvernement wallon qu'il revient de décider des suites du projet de contournement. Il y a fort à parier que le contournement ne sorte jamais de terre. En octobre 2020, le ministre wallon Philippe Henry suggérait déjà de réviser la copie du contournement, avec une version allégée du projet. Quoi qu'il en soit, il faudra repartir de zéro, si tant est que la Région ait l'énergie et l'argent nécessaire pour s'investir dans un nouveau projet, dont on parle déjà depuis 1979.

Florentin Franche 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte