TVCOM

Inauguration de la passerelle à la gare d'Ottignies

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 20 mars 2019 16:23  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve

Le ruban rouge a été coupé ce matin pour la nouvelle passerelle à la gare d'Ottignies. Après près d'un an de travaux, l'infrastructure est désormais opérationnelle et relie la gare d'autobus au parking des villas, de quoi permettre aux élèves de l'Athénée Royal Paul Delvaux et aux visiteurs de la clinique Saint-Pierre de rejoindre plus aisément l'autre côté de la gare. À noter que la liaison existait déjà il y a quelques années mais l'escalier qui permettait de rejoindre l'esplanade avait été abattu.

Le point fort de cet ouvrage, c'est la mise en place d'ascenseurs qui offrent aux PMR la possibilité de rejoindre les quais en toute autonomie. Une rampe en béton a par ailleurs été coulée sur le talus qui borde le parking des Villas pour permettre aux PMR, aux cyclistes voire même aux poussettes d'atteindre aisément la passerelle.

"Les PMR devaient téléphoner pour prendre rendez-vous, pour les aider à traverser les quais, c'était pas du tout accessible", note la bourgmestre d'Ottignies-LLN, Julie Chantry. Seuls les quais principaux surplombés par la passerelle sont accessibles, les voies situées de l'autre côté de la gare n'étant pas concernées.

La facture totale de cet ouvrage s'élève à 2,8 millions d'euros, un montant partagé entre Infrabel qui a assuré le gros oeuvre, à savoir la structure de la passerelle, pour une part qui s'élève à 1,6 million d'euro et la SNCB, qui a pris en charge les finitions, les accès à la structure (escaliers, ascenseurs et rampes), l'éclairage ou encore la signalétique pour un total d'1,2 million d'euros.

Des projets en cascade pour le rail wallon et Ottignies

Le Ministre de la Mobilité et des Transports était présent pour cette inauguration, l'occasion pour lui de présenter d'autres projets qui dépassent le simple cadre de la passerelle. François Bellot a justement rappelé que la configuration de cette installation était prévue pour accueillir deux voies supplémentaires dans le cadre des travaux du RER. Deux nouveaux escaliers et un ascenseur s'additionneront d'ailleurs à ceux déjà existants à l'horizon 2022, lorsque les travaux du RER auront atteint les portes d'Ottignies.

Mais la passerelle donne aussi le coup d'envoi pour le chantier de rénovation de la gare d'Ottignies, la première en termes de trafic en Wallonie. Ces travaux, qui s'étaleront sur une période d'environ 10 ans, devraient faire naître une nouvelle station, des nouveaux quais et voies, leur nivellement à 76 centimètres, un parking couvert sur plusieurs étages ainsi qu'un meilleur accès général pour tous les modes de transport à destination de la gare.

Enfin, le dernier projet soulevé par le ministre concerne la modernisation de la ligne Bruxelles-Luxembourg qui vise à réduire le temps de trajet entre les deux villes à 2h05 contre 3h10 actuellement grâce à une vitesse de croisière de 160 km/h pour les trains, ce qui réduira par conséquent le temps de trajet entre tous les arrêts sur ce tracé.

Florentin Franche - Images : Dominique Tournay






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte