TVCOM

RER: démolition de la gare de Lillois pour élargir les voies

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 20 août 2018 14:09  |   Braine-I'AlIeud

Cette année, les travaux du RER ont repris sur les lignes 161 Bruxelles-Ottignies et 124 Bruxelles-Nivelles après un arrêt de plus de trois ans. Le passage de deux à quatre voies requiert des aménagements sur ces deux parcours. Alors que l'élargissement des voies a repris sur la ligne 161, le chantier a pris du retard entre la cité aclote et la Capitale. Infrabel pointe le blocage des permis à Linkebeek et Rhode-Saint-Genèse. Toutefois, l'élargissement des voies devrait également y reprendre d'ici "quelques semaines" dans un calendrier qui se chiffre en années. Pour préparer le terrain, la démolition de la gare de Lillois était nécessaire.

Pas d'impact pour les voyageurs

Au-delà du chantier imposé par le RER, c'est la commune de Braine-l'Alleud elle-même qui a effectué la demande auprès d'Infrabel il y a plus de deux ans. Le bâtiment étant inactif depuis plusieurs années, il était devenu insalubre. La commune voulait donc le faire disparaître de son territoire au profit d'un parterre de dolomie.

Une enveloppe de 40.000€ dédiée au chantier du RER a été débloquée pour la démolition de la gare. Les travaux ont donc débuté à la mi-août, à commencer par le nettoyage du bâtiment, dépouillé de son mobilier et de ses structures métalliques. Une fois le bâtiment vidé, la démolition du gros oeuvre a pu débuter ce lundi. Les ouvriers viendront à bout du dernier bloc de béton en 2 jours avant de couvrir la zone d'une couche de fin gravier. Les travaux n'impacteront en rien les voyageurs puisque les deux voies restent en service pendant toute la durée du chantier, dont la fin est prévue pour le 26 août.

Florentin Franche - Images: Adrien Broze






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte