TVCOM

Moins de transactions immobilières enregistrées en 2020 mais des prix qui flambent

 23 fevrier 2021 16:50  |   Brabant wallon


Les notaires du Brabant wallon ont dévoilé leur traditionnel baromètre annuel des prix de l'immobilier. Un secteur qui souffre des confinements et des mesures sanitaires. Les transactions ont été moins nombreuses en Brabant wallon, aussi en raison d'une offre moins large. Par contre, les prix s'envolent. Les maisons et les appartements sont de plus en plus chers dans notre province.

Des prix record pour l'immobilier brabançon

Le prix médian d'une maison pointe d'ailleurs à 330.000 euros, un montant encore jamais atteint dans la Jeune province. Le prix médian, c'est un chiffre qui ne tient pas compte des valeurs extrêmes, un chiffre plus représentatif que la moyenne dans le cas des transactions immobilières. Par rapport à 2019, le prix médian des maisons a augmenté de 6,5%. Et les disparités sont parfois importantes entre les communes. À Jodoigne, par exemple, les prix ont augmenté de près de 20% en un an, on enregistre +18% à Hélécine et Lasne, mais c'est Genappe qui décroche la palme avec un bond de +24%. "Dès les premières visites, on contaste un réel engouement de nombreuses personnes en sachant que plusieurs dizaines de visites sont encore organisées par la suite", constate Emmanuel Estienne, président de la Commission Immobilière du Brabant wallon, après avoir discuté du cas de Genappe avec des agents immobiliers.

La hausse des prix est encore plus marquée pour les appartements : +10,1% pour le prix médian. C'est même la hausse la plus forte enregistrée dans tout le pays. Certaines communes se distinguent particulièrement en la matière : Braine-l'Alleud, La Hulpe, Rixensart, Ottignies-LLN ou encore Mont-Saint-Guibert qui perce sur ce marché.

F.F. - Reportage : François Namur - Images : Philippe Michaux