TVCOM

Le témoignage poignant de Françoise, résidente du nouvel habitat solidaire L'Aquarelle

 29 septembre 2017 10:52  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve

Situé au coeur d'un quartier de 300 logements, un bâtiment tout neuf trône à quelques encablures de Louvain-la-Neuve. Il s'appelle « L'Aquarelle ». C'est un habitat solidaire et durable qui accueille des personnes cérébro-lésées. Ce bâtiment a été conçu par le bureau d'architectes Ryelandt et réalisé par l'entreprise CBD.

 

Appel à projets de la RW

 

Sa genèse a pris forme lors d'un appel à projet de la Région wallonne. C'est en 2010 que madame Brancart, Présidente du Comité consultatif des locataires et propriétaires de l'IPB (Immobilière Publique du Centre et de l'Est du Brabant wallon), a eu l'initiative de proposer ce projet avant qu'il ne soit pris en charge par les services du patrimoine et de prévention d'accompagnement de la société. Au total, ce sont 559.943€ qui auront été nécessaires pour mener à bien ce projet. Après avoir surmonté quelques difficultés (financement, attribution des logements,...), « l'Aquarelle » a été officiellement inaugurée le 20 septembre dernier.

 

Une merveilleuse opportunité!

 

Ce bâtiment permet aujourd'hui à 5 personnes de « vivre ensemble ». Cette structure autorise l'encadrement de personnes cérébro-lésées peu autonomes en dehors du cadre institutionnel tout en évitant un retour en famille. C'est notamment le cas de Françoise qui avant de pouvoir rejoindre « l'Aquarelle » a du vivre en maisons de repos. Comédienne de formation et ayant perdu ses parents, pour elle, son arrivée au sein de cet habitat est une véritable délivrance. Son témoignage est à ce titre extrêmement poignant. 

 

Une dimension sociale

 

Autre point positif, l'économie d'échelle et sa dimension sociale! Pas de doute, « l'Aquarelle » promeut des valeurs de solidarité, de responsabilité, de créativité et de participation. Aujourd'hui, les 5 résidents sont parfaitement intégrés dans leur nouveau quartier. En partenariat avec l'Immobilière Publique du Centre et de l'Est du Brabant wallon (IPB), c'est l'Asbl « Le Ressort » qui s'est également chargé de ce très beau projet.

 

Max Zimmermann - Images : Adrien Broze