TVCOM

Grez-Doiceau : le home Renard déménage à l'horizon 2024

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 04 juin 2019 10:19  |   Grez-Doiceau

On ne compte plus le nombre d'années dans le dossier de la rénovation du Home Renard situé à Grez-Doiceau. Le dossier prend du temps à aboutir et même si la nouvelle majorité dit avoir tenté de mener à bien ce projet de reconstruction, c'est l’Agence pour une Vie de Qualité (AVIQ) qui aurait pointé du doigt la difficile mise en place de ce chantier. Le nouveau home Renard ne verra donc pas le jour à la rue du Stampia comme prévu mais à un tout autre emplacement... 

Un espace trois fois plus grand

Oubliez la rue du Stampia, c’est dorénavant au sentier des 5 Bonniers à Grez-Doiceau que le home Renard sera délocalisé. "C'est un terrain communal de deux hectares qui sera utilisé plutôt que les 67 ares du site actuellement occupé par le home, précise Benoit Magos, président du CPAS à Grez-Doiceau. Les deux terrains sont à une distance équivalente de plus ou moins 600 mètres du centre du village."   

Pour rappel, le projet initial prévoyait une démolition et une construction en plusieurs phases sur le site actuel du home Renard. La nouvelle majorité a discuté du dossier avec l’AVIQ, l’agence pour une vie de qualité. "On s'est rendu compte que l'AVIQ était réticente vis-à-vis de la tenue du chantier qui se déroulait sur site. En effet, le chantier présentait des perturbations pour le fonctionnement du home mais aussi des problèmes d'hygiène, de sécurité et de confort pour les résidents" témoigne Benoit Magos. Un chantier à quelques mètres des fenêtres des résidents, et ce, durant plusieurs mois : une situation intenable qui aurait pu provoquer la fermeture provisoire du home. 

Un espace intergénérationel

C'est donc décidé, le projet s’implante sur un nouveau site. Ce nouveau départ garde cependant le même esprit que le projet initial : 97 résidents seront accueillis dans une infrastructure familiale qui verra le jour en 2024. "Nous diviserons les deux hectares en deux parties, précise Benoit Magos. Nous construirons le bâtiment sur le haut de la prairie et pour le bas, on envisage de créer un jardin partagé ou un espace intergénérationnel. Tout cela se fera en concertation avec les habitants."

En attendant cette nouvelle maison de repos, le bâtiment existant situé rue du Stampia doit être remis aux normes avant le mois d’octobre. Des travaux sont prévus au niveau de l’électricité et de la prévention contre les incendies afin d'assurer la sécurité des résidents.  

 

Florence Gusbin - Images : Dominique Tournay






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte