TVCOM

Genappe: Maison 'Beghin' une pétition pour sa sauvegarde.

 15 avril 2021 11:51  |   Genappe


Deux Genappois ont lancé une pétition pour la sauvegarde de la maison Beghin alors que la majorité communale semble décidée à remplacer ce bâtiment vétuste par un immeuble à appartements.

Quelques centaines d’habitants de Genappe ont signé une pétition pour la sauvegarde d’une imposante maison de maître située au centre-ville, jadis propriété du notaire Beghin, d’où sa dénomination de 'maison Beghin'.

Cet ancien corps de ferme de caractère est propriété de la ville depuis 40 ans, il fût le siège de plusieurs associations dont celui du foyer culturel et de la maison des jeunes. Aujourd’hui, ce bâtiment n’a plus d’affectation et est en mauvais état. La majorité communale voudrait le voir remplacé par un immeuble moderne à vocation commerciale et de logements, tandis qu’un groupe d’habitants soutenu par le groupe Écolo voudrait qu’il soit rénové et réaffecté, considérant qu’il fait partie du patrimoine architectural local et que sa démolition dénaturerait le centre de leur ville.

Le cœur ou la raison?

Le bourgmestre de Genappe, Gérard Couronné, ne voit pas les choses sous le même angle. Pour lui et la majorité qu’il représente, démolir la maison Beghin et la remplacer par un immeuble moderne, moins large, permettrait de sécuriser les abords d’un des accès à la plaine des sports qui se trouve juste derrière ladite demeure : une solution plus rationnelle, selon lui.

Aucune décision n'a encore été prise

Geneviève Machiels et son mari ont décidé de représenter les habitants de Genappe qui ne souhaitent pas voir ce patrimoine disparaître du paysage de leur cœur de ville. La pétition qu’ils ont créée en ligne a rassemblé plus de 300 signatures, elle n’a pas encore été déposée auprès des autorités communales qui de leur côté n’ont pas encore statué sur la question.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte