TVCOM

Le Musée Hergé fête les 90 ans de Tintin

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 14 janvier 2019 18:23  

Les 90 ans de Tintin, ça se fête ! Le Musée Hergé de Louvain-la-Neuve a consacré toute une journée au mythique reporter belge. Au programme du jour, l' exposition de planches originales en noir et blanc de l'Aventure de Tintin au Congo et de leur version récemment re-mastérisée et colorisée. Mais le programme ne s'arrête pas là : une nouvelle fresque a été dévoilée et un jeu pour les enfants a été organisé à l'entrée du Musée.

Des planches inédites

La salle 8 du Musée a été consacrée à cette exposition toute particulière, qui montre pour la première fois et temporairement, les planches de l'Aventure de Tintin au Congo. Ces dessins, issus de la toute première édition, alternent avec une version beaucoup plus moderne, numérisée et colorisée. L'occasion pour les amateurs de Tintin d'admirer des dessins jamais vus. C'était le cas notamment pour Pierre, visiteur du Musée et membre du club "Les amis de Hergé", une ASBL fondée en 1985, présidée par Philippe Goddin et qui a le but de "mieux connaître et de faire connâitre l'oeuvre de Hergé", comme on peut le lire sur le site. Pour des fans comme Pierre, cette exposition est presque magique : "Cela fait rêver. On sait bien qu'on les auras jamais. On voudrait en avoir une chez soi mais je pense qu'il faut oublier", a-t-il affirmé. A côté de ces planches, leur version masterisée et colorisée a été également exposée.

Tintin au Congo, une BD controversée

Du reste, comme Pierre, de nombreux visiteurs se sont rendus au Musée ce dimanche pour découvrir les planches originales des Aventures de Tintin au Congo, un des albums les plus connus, mais aussi un des plus critiqués. En Belgique et en France, l'ouvrage a fait l'objet d'accusations de racisme. Cependant, selon Philippe Goddin, spécialiste et auteur du livre "Les tribulations de Tintin au Congo", il vaut mieux nuancer et remettre ces dessins en contexte : "En Belgique on demandait l'interdiction de Tintin au Congo, mais si on interdit une oeuvre comme celle-ci il y a plein de romans qu'on ne peut plus lire ni vendre, plein de films qu'on ne peut plus montrer. C'est un faux probmème. Il faut que les esprits soient clairs, q'on sache de quoi on parle, qu'on sache ce qu'on lit, et dans quelle epoque ça a été fait".

Voilà pourquoi Philippe Goddin s'est donné comme mission celle de contextualiser l'oeuvre et de publier une version inédite, celle de 1940-41, intermédiaire entre celle de 1930-31 et celle publiée en couleur et connue par le grand public: "J'ai écrit tout un livre qui contextualise l'ensemble de la problématique, c'est-à-dire qu'il remet en contexte l'attitude de Tintin au Congo", affirme-t-il. Pour le criticien, Tintin au Congo est d'abord "Une oeuvre de jeunesse. Tintin au Congo date de 1930. Hergé était tout jeune, il avait 22 ans. Il n'était pas très très mûr, il n'avait pas de recul. Il véhiculait les préjugés de l'époque et Tintin est un peu le reflet de cela", nous explique-t-il. Philippe Goddin a eu, par ailleurs, la possibilité de présenter son ouvrage lors de cette journée consacrée à Tintin.

Et pourtant, le programme du Musée ne s'arrête pas là : une nouvelle fresque représentant Tintin au Congo a été dévoilée à l'entrée du Musée et un jeu pour les enfants a été conçu pour l'occasion. "Il y a un petit jeu pour les enfants qui est aujourd'hui présenté dans le Musée, avec une carte géographique de l'Afrique avec les pays à replacer, avec les animaux, mais c'est vraiment ponctuel. C'est un petit jeu spécialement pour aujourd'hui", nous expliquait Anne Eyberg, directrice du Musée.

Et si vous avez loupé cette journée, sachez que vous pouvez encore profiter de l'exposition. Les planches en noir et blanc et celles numérisées seront exposées pendant quelques jours encore toujours dans le huitième salle du Musée.

 

Lavinia Rotili. Images : Samuel Francis 

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte