TVCOM

BeSCOUTS : un gigantesque rassemblement de troupes scoutes venues de la Fédération Wallonie-Bruxelles

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 24 avril 2018 13:40  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve

Ce samedi, Louvain-la-Neuve a vécu une véritable invasion de quelques 25.OOO scouts représentant toutes les provinces wallonnes ainsi que la région Bruxelles-Capitale. Cet événement ne se produit qu'une fois tous les 5 ou 6 ans, la dernière édition s'était tenue à Namur. La cité universitaire louvaniste fut également à la hauteur de cette méga-manifestation.

"Louvain-la-Neuve se prête bien à ce genre de méga-manifestation, il y a beaucoup d'espaces verts, des places propices aux jeux. De plus, la cité est piétonnière, ce qui fait toute la différence" explique Benoît Jacob, l'échevin de la Jeunesse d'Ottignies Louvain-la-Neuve.

Des valeurs universelles

Les valeurs de la Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique se veulent de plus en plus pluralistes et universelles, ouvertes au plus grand nombre. Chacun trouve dans le scoutisme un intérêt qui lui est personnel.

"'Be Scout' : c'est le rassemblement de la fédération Baden-Powell de Belgique, explique Christelle Alexandre, Présidente fédérale des scouts. L'idée est de rassembler un maximum de scouts de toute la fédération. L'objectif est d'une part d'amuser les enfants et les adolescents mais aussi de renforcer leur sentiment de confiance de fraternité entre tous les scouts."

Et les jeunes scouts sont tous d'accord : ''Pour moi, c'est une grande famille ! On est unis, on s'entraide tous, on joue avec les copains. Ca m'a aidé à me recentrer sur moi-même et à respecter la nature." Un autre scout habillé de son foulard rajoute en souriant : "On fait des activités, on peut être 'cracras' et on peut faire les fous sans les parents".

200.000 scouts en Belgique

En Belgique, le scoutisme est particulièrement ancré dans les mentalités. 200.000 jeunes de 6 à 20 ans y participent chaque semaine. Les adeptes de Baden-Powell espèrent toujours que ce rassemblement de bonnes intentions soit une piste parmi d'autres vers un monde plus solidaire.

"Le scoutisme transmet des compétences aux jeunes. Ils pourront les utiliser toute leur vie. Quand on voit les problèmes du monde actuel, les jeunes doivent faire face à l'intolérance, à l’inégalité, à l'injustice, aux problèmes environnementaux, le développement durable,... Les scouts participent à travers leur activités locales à un monde meilleur" raconte Graig Turpie, le président mondial de la fédération des scouts de Baden-Powell, qui a fait le déplacement spécialement d'Ecosse.  

La journée Be SCOUTS s'est terminée vers 17h30 sans aucun incident. Ils se sont donnés rendez-vous dans 5 ou 6 ans.  

Nathalie Wacquez - Images : Samy Lamloum






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte