TVCOM

Une galette des rois préparée par un Meilleur Ouvrier de France

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 04 janvier 2019 16:01  |   Nivelles - Ittre

Elles seront les stars de ce dimanche : les galettes des rois ! Ce gâteau qui fête traditionnellement l'Epiphanie se trouve partout, décliné selon de nombreuses recettes. A la Brioche d'Or à Ittre, on ne travaille que la galette traditionnelle, de façon artisanale. Le maître-pâtissier français Philippe Rhéau, meilleur ouvrier de France, mise sur des produits de qualité. Durant le mois de janvier, son équipe et lui vont élaborer plus de 1000 galettes dans leur atelier situé à Nivelles

Un moment important pour la boulangerie

Des gestes précis, répétés des centaines et même des milliers de fois. Entre le 3 et le 31 janvier, le maître-pâtissier Philippe Rhéau, Meilleur Ouvrier de France, et ses équipes de l’établissement La Brioche d’Or situé à Ittre produisent entre 1000 et 1200 galettes des Rois de façon artisanale et traditionnelle. La qualité est un critère primordial pour ce Français originaire de Touraine, qui a lancé la Brioche d’Or à Ittre en 2012. Les galettes produites dans l’atelier de 600 mètres carrés situé à Nivelles sont composées uniquement de frangipane aux amandes de Faro et de feuilletage pur beurre, des ingrédients premier choix. Sans oublier la fève, évidemment, sélectionnée soigneusement chaque année. On vient de loin pour goûter ces galettes. Après les 1125 bûches produites à Noël, pas de repos, la période de l’Epiphanie est très importante pour la boulangerie-pâtisserie. "Le jour J, on ne fait presque pas de tartes. C'est composé par les galettes. Cela représente un complément du chiffre d'affaire après les fêtes de fin d'année, et un plaisir pour le client. Celui-ci recherche le côté traditionnel. C'est pas compliqué : pour tous les produits que je fais, j'achète du bon pour faire du bon", lance Philippe Rhéau.

80% des galettes seront confectionnées et vendues dimanche, jour de l’Epiphanie. L’équipe d’une dizaine d’ouvriers sera sur le pont pour la production. Avant que les choses ne reprennent leur cours habituel, la Brioche d’Or s’attend donc à une grande affluence dimanche matin. A l’image du jour de Noël, où 1000 clients s’étaient pressés dans le magasin ittrois.

François Namur - Images : Patrick Lemmens






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte