TVCOM

Pas d'Halloween mais un gros festival musical à Walibi

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 06 octobre 2020 15:20  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve


Halloween, c’est le plus gros événement de l’année à Walibi, récompensé par plusieurs prix. L’an dernier, le parc fêtait la 20ème édition de cette fête remplie de monstres et de frissons. Mais cette année, Halloween n’aura pas lieu, impossible d’assurer le respect des normes sanitaires dans les maisons hantées. Un coup dur pour Walibi.

Des mois difficiles

Financièrement, ces derniers mois sont très difficiles pour le parc d’attraction. Il y a moins de rentrées, mais aussi plus de dépenses pour pouvoir respecter les protocoles sanitaires. Walibi n’a pu assurer que 30% de sa capacité d’accueil depuis sa réouverture le 1er juillet. Et ces derniers week-ends, avec la pluie, l’entreprise n’a même pas atteint son seuil de rentabilité. Cette saison, la moitié seulement du chiffre d’affaire habituel sera réalisé. Pour relever la tête et palier à l’absence d’Halloween, les équipes travaillent depuis 2 mois sur un tout nouvel événement : Walibi On Stage.

8 jours de concert !

Un festival musical totalement inédit du 31 octobre au 07 novembre. On attend une centaine d'artistes dont des têtes d'affiche comme Loïc Nottet, Henri PFR, Kid Noize, Alice On The Roof, Blanche, Caballero et JeanJass. Pour assister à cet événement qui durera 8 jours, il faudra évidemment acheter un billet d’entrée dans le parc. Toutes les attractions seront d’ailleurs accessibles. Libre aux visiteurs d’accéder aux dizaines de concerts qui se succèderont toute la journée sur l’une des quatre scènes. Mais attention, certains accès seront payants et il vaudra mieux réserver sa place. Un pass à 48 euros permettra d’entrer dans Walibi durant tout l’événement et d’assister à tous les concerts. Ce Walibi On Stage est un gros pari pour le parc qui s’est entouré d’un acteur spécialisé dans les festivals. Si le défi est relevé, il n’est pas exclu que l’événement soit renouvelé dans le futur.

François Namur - Images : Patrick Lemmens










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte