TVCOM

Le salon de l'auto aura lieu chez les concessionnaires

 29 novembre 2021 15:41  |   Wavre


La nouvelle est tombée vendredi : le salon de l'auto 2022 est annulé. Il devait se tenir mi-janvier à Brussels Expo. En cause, évidemment, la situation sanitaire, comme l'an dernier. C’est la deuxième fois consécutive que le salon de l’auto de Bruxelles est annulé en raison du Covid-19. Pour Emmanuel Percy, patron d’un groupe qui possède sept concessions de plusieurs marques, un peu partout en Brabant wallon, l’annonce de vendredi n’a pas été une surprise.

Dans les concessions

Qu'à cela ne tienne, c'est dans les concessions du pays que le salon se déroulera. Et ce sera peut-être plus avantageux si vous désirez acheter une voiture puisque l’important budget de l’événement bruxellois sera transformé en promotions et conditions. Dans le groupe Percy, on s’attend à accueillir de nombreux clients. "On va s'occuper d'eux avec beaucoup de personnel, dans des lieux ventilés, avec des plexiglass, des masques. Aujourd'hui, il faut beaucoup plus de temps qu'avant pour bien expliquer au client quel est son intérêt. On n'achète plus une voiture comme dans le passé. Notre métier a évolué. Nos vendeurs sont maintenant plus des conseillers en mobilité et en énergie", détaille Emmanuel Percy.

Commandes massives et pénurie

Ce salon délocalisé devrait remplir encore un peu plus le carnet de commandes des concessions. Chez Percy Motors, les affaires marchent bien malgré la crise covid et les conséquences de celle-ci, une pénurie de certaines pièces électroniques qui freine les livraisons. 1100 véhicules sont en cours de commande dans les sept concessions du groupe. "On signe énormément de bons de commande malgré que les gens roulent moins. On a de plus en plus de demandes de clients. Le grand défi, c'est d'avoir des voitures. On sait que les semi-conducteurs manquent cruellement dans les usines. Il y a des milliers de voitures pour le marché belge qui sont déjà fabriquées et attendent des petites pièces qui manquent".

En fonction des modèles et des options choisies, le retard enregistré va de trois à six mois. En 2023, le Salon de l’Auto doit fêter sa 100ème édition. Se déroulera-t-elle à Bruxelles, comme à l’habitude, ou la crise sanitaire modifiera-t-elle les habitudes de façon durable ? Seul l’avenir le dira.

François Namur - Images : Patrick Lemmens

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte