TVCOM

Il y a 100 ans, les Allemands voulaient prouver la germanité de la Belgique

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 08 janvier 2021 17:30  |   Waterloo


Ce sont les photographies de notre patrimoine, prises par les Allemands à la fin de la Première Guerre mondiale, qui démontrent l'intention des occupants de faire de la Belgique un État de l'Empire allemand. Des clichés pris aux quatre coins de la Wallonie et d'une qualité déjà exceptionnelle. C'est que l'Allemagne, à l'époque, voulait utiliser l'art et la culture pour servir ses ambitions territoriales alors qu'elle pensait devoir bientôt négocier avec les Alliés. Mais l'Armistice de 1918 aura finalement raison des noirs desseins de l'occupant. Et ses photographies seront récupérées par l'IRPA, l'Institut royal du Patrimoine artistique. Il en résulte aujourd'hui une collection de 3.500 clichés dont une quarantaine sont exposés au Musée Wellington de Waterloo dans une exposition intitulée : "Clichés allemands en Wallonie".

L'histoire ne s'arrête pas là puisque, par l’intermédiaire de nouvelles photographies prises selon le même point de vue qu’il y a cent ans, le public peut dès lors apprécier les changements, voire les dégradations dont le patrimoine artistique a fait l’objet. Cette exposition nous invite donc tant à découvrir les œuvres, monuments ou paysages, qu’à appréhender l’évolution sur un siècle d’un bâtiment et de ses abords. 

Un second volet de l'exposition waterlootoise, plus classique mais tout aussi intéressant, est dédié à "La Grande Guerre dans les grandes lignes" et consiste en une approche plus précise des événements qui se sont déroulés dans notre province et à Waterloo en 1914-1918.

Sylvain Guillaume - Images : Philippe Michaux - Montage : Katja Charlet










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte