TVCOM

"Grez Drive The Movie", le nouveau cinéma estival en plein air

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 29 juillet 2020 15:40  |   Grez-Doiceau


À Grez-Doiceau, un cinéma en plein air a vu le jour vendredi dernier. Trois fois par semaine, "Grez Drive the Movie" propose tout au long de l’été de projeter des films cultes sur écran géant. Du grand classique aux blockbusters américains, la programmation à de quoi plaire aux petits et grands.

Le projections prennent place sur l'ancien terrain de football de Gastuche, chaque mercredi, vendredi et samedi à 21h, sur un immense écran de 80m2. Au total, 19 séances sont prévues jusqu’au 5 septembre prochain. Une grande première et un challenge réalisé par deux Gréziens passionnés, Alessandro Anzalone et Alain Vermote.

Confortablement installé... derrière le volant !

Tout a été pensé pour suivre les mesures sanitaires en vigueur. Chaque voiture est espacée au moins de 2,50m. La nourriture et les boissons sont conditionnées également. Grez The Movie frappe fort au niveau de la qualité cinématographique. Le site dispose d'un projecteur dernier cri et la retransmission du son s’opère individuellement via l’autoradio du spectateur. En bref, une expérience optimale histoire de se rapprocher au plus proche des films diffusés en salle.

La programmation, elle, devrait plaire à tous et se fait (pour l’instant) sans réservation. Bohemian Rapsody, A star is Born, Interstellar, The Joker, Avengers Endgame, Les Dents de la mer, Retour vers le Futur, Dikkenek, Titanic, etc. Il y en aura pour tous les goûts. 

Le site peut accueillir une centaine de voitures au maximum. Le prix est lui de 25 euros par véhicule ou de 8 euros par piéton/cycliste. Toute la programmation et les informations sont disponibles sur la page Facebook Grez Drive The Movie. Avis aux intéressés. En cas de réussite et d'aval de commune de Grez-Doiceau, les organisateurs espèrent bien renouveler le concept pour les trois étés prochains.

 

Romain Langendries, Images : Adrien Broze

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte