TVCOM

Survol du BW : Belgocontrol se dote d'un nouvel outil

 21 decembre 2016 11:55  |   Waterloo - La Hulpe - Brabant wallon

Belgocontrol, le gestionnaire de l'espace aérien belge, va utiliser un nouvel outil. Il s'appelle le RAAS pour Runway Allocation Advisory System. Un système néerlandais qui doit servir d'aide quant à la décision du choix des pistes à utiliser à Brussels Airport. Belgocontrol qui s'engage, par ailleurs, "à publier toutes les données en la matière".

Un outil qui pourrait améliorer la situation des habitants du Brabant wallon

Même s'il est trop tôt pour le dire, cet outil devrait permettre une utilisation des pistes de Zaventem plus cohérente. Ce qui pourrait permettre un survol du Brabant wallon moins contraignant. "Les objectifs du nouvel outil sont, en effet, de servir d'aide à la décision sur le choix des pistes en usage, de fournir les informations sur les déviations ainsi que d'informer les clients de Belgocontrol sur les prévisions de l'utilisation des pistes et de l'impact probable sur la capacité de l'aéroport. Pour ce faire, le système intègre l'ensemble des informations disponibles", précise Belgocontrol.

Le système, déjà utilisé à Schipol aux Pays-Bas et à l'aéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg, a été testé à Brussels Airport et les résultats ont montré qu'"il était possible d'implémenter ce système chez Belgocontrol d'un point de vue technique et qu'il représente en effet une plus-value dans le fonctionnement du contrôle aérien", déclare le gestionnaire du trafic aérien.

Trop de critiques 

Pour Belgocontrol "Nos contrôleurs aériens font trop souvent l'objet de critiques injustifiées de la part du grand public quant aux choix de l'utilisation des pistes basées sur des données incomplètes. Non seulement ce nouveau système à la pointe de la technologie assistera nos contrôleurs aériens dans leur prise de décision, mais il nous permettra aussi d'expliquer aux riverains pourquoi on utilise une piste plutôt qu'une autre et d'expliquer ces choix à l'aide de données objectives", a pour sa part commenté Johan Decuyper, l'Administrateur délégué de Belgocontrol. Nous allons également inviter des représentants des groupes d'action pour leur expliquer le fonctionnement du RAAS, et ce en collaboration avec le médiateur de l'aéroport. Nous n'attendons plus que la validation des paramètres par le ministre de la Mobilité", a-t-il ajouté.

Mathieu Baugniet (avec Belga).