TVCOM

Néonicotinoïdes : les apiculteurs déçus de la position belge

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 03 mai 2018 14:34  |   Brabant wallon - Braine-le-Château

C’était un jour historique pour les abeilles et pour tous ceux qui défendent la biodiversité et l’environnement. Vendredi 27 avril, l’Union européenne a décidé d’élargir l’interdiction de trois néonicotinoïdes, des pesticides jugés dangereux pour les abeilles, à toutes les cultures en plein champ. L'interdiction des trois néonicotinoïdes entrera en vigueur en 2019.

La Belgique s'est abstenue de voter

Le ministre fédéral de l'Agriculture, Denis Ducarme, indique que la Belgique va étudier la possibilité de dérogations pour permettre une période de transition (3 à 5 ans) pour le secteur de la betterave et de la chicoré.

Déception chez les apiculteurs

Agnès Bulens, la présidente de la Fédération des Apiculteurs du Brabant wallon est très déçue que cette interdiction pourrait être postposée en Belgique. Pour elle, il y a urgence de ne plus autoriser ce type de produit dans nos cultures. En Wallonie, l'année dernière, une perte de 50 % des colonies d'abeilles domestiques avait été observée. Il y a 6 ans, cette apicultrice passionée avait perdu 100% de ses ruches !

Thibault van Raemdonck - Images : Philippe Michaux






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte