TVCOM

Le gîte Mozaïk ouvre ses portes le 5 septembre à Louvain-la-Neuve

× La consultation gratuite du site de TV Com est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 21 août 2019 15:13  |   Louvain-la-Neuve

Démarré voici deux ans, le chantier du gîte Mozaïk se termine. Les ouvriers s'activent dans le hall d'accueil pour les dernières finitions. Les 29 chambres de la nouvelle structure d'accueil située rue de la gare en plein centre de Louvain-la-Neuve seront accessibles au public dès le 5 septembre. Quelques clients-test occupent déjà les lieux. Au premier étage, Yannick Remy, responsable de la cuisine s'active dans le restaurant. "Je compte proposer une cuisine simple en privilégiant les produits d'ici. J'aimerais d'ailleurs travailler avec les petits producteurs locaux", précise-t-il.

Mixité assurée

Le restaurant sera réservé à la clientèle qui devrait être hétéroclite. "C'est d'ailleurs pour cette raison que le nom du gîte est Mozaïk, précise Benoît Jacob, échevin du Tourisme d'Ottignies-LLN et président de l'asbl Mozaïk. Les clients peuvent aussi bien être des étudiants qui viennent en erasmus que des familles qui viennent visiter la région. Et puis les habitants sont également les bienvenus. Notamment pour utiliser les quatre salles de réunion. Bref, il y aura une belle mixité sociale."

Ce gîte Mozaïk est sorti de terre grâce à un partenariat entre la Ville d'Ottignies-LLN, l'UCLouvain et l'asbl Kaleo. Une association qui gère une trentaine de gîtes en Wallonie et à Bruxelles. "C'est clair qu'il y a une réelle demande à Louvain-la-Neuve pour ce type d'hébergement, explique Benoît César, secrétaire général de Kaleo. Je dirais même qu'il y a une telle demande au niveau de la province du Brabant wallon."

Terra cota

Les clients pourront donc dormir dans l'une des 29 chambres de deux à six lits que compte le gîte. Des chambres accessibles aux personnes à mobilité réduite sont également proposées. "Les matériaux utilisés sont simples et chaleureux pour que chacun se sente bien, poursuit Olivier Laurent qui a supervisé le chantier. Il y a par exemple du bois au mur des chambres. Et puis les architectes ont respecté la thématique terra cota que l'on retrouve aussi bien en brique de façade qu'au sol."

Les premiers clients officiels sont attendus le 5 septembre.

Pierre Thirion - Images: Dominique Tournay






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte