TVCOM

Débordements au lac de Louvain-la-Neuve : la police évacue les étudiants

 31 mars 2021 09:49  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve


Contrairement à l'ambiance bon enfant qui régnait aux abords du lac de Louvain-la-Neuve mardi après-midi, la fin de soirée s'est avérée bien plus chaotique. Les rayons de soleil n'ont pas manqué d'attirer de nombreux jeunes venus chercher un peu d'air frais, loin de leur kot, ils étaient près d'un demi-millier en milieu d'après-midi, selon la police locale.

Le chef de corps de la zone de police, Maurice Levêque indique avoir bien saisi quelques bacs de bière et des enceintes pour tenter d'aténuer les rassemblements. "C'est comme vider la mer avec une petite cuillère", indique-t-il.

Alcool, chaleurs et tensions : quand la situation dérape

Mais l'alcool et la chaleur échauffant les esprits, la situation se dégrade progressivement et les gens se massent. Aux alentours de 20h, les choses dégénèrent, un homme sort une arme, la police procède à une arrestation administrative. Autour, certains se montrent hostiles envers la police et des bagarres éclatent en divers endroits. Il faut appeler des renforts des zones de secours voisines pour procéder à l'évacuation du lac, non sans mal.

Si le lac a retrouvé un peu de calme en fin de soirée, la police indique que la soirée s'est reportée dans les kots, "avec énormément d'alcool", ajoute le chef de corps. Triste constat ce matin : les abords du lac sont jonchés de déchets abadonnés par ses visiteurs.

Présence policière renforcée et intransigeante

La police, qui souhaite toujours privilégier le dialogue, espère ne pas avoir encore à faire face à tant de violence ce mercredi. Des renforts fédéraux seront mobilisés, une présence policière sur place dès le début de l'après-midi et des panneaux pour rappeler l'interdiction de consommer de l'alcool seront également installés. La police entend faire preuve de moins de compassion cette fois et sanctionnera tout qui ne répondra pas positivement aux injonctions.

F.F.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte