TVCOM

Baptêmes extrêmes à la MAF : un seul prévenu écope d'une peine de 100 heures de travail

 24 janvier 2022 14:04  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve


Le jugement du tribunal correctionnel du Brabant wallon est tombé ce lundi dans l'affaire des bleusailles extrêmes de la MAF (Maison des Athlètes francophones) de Louvain-la-Neuve qui se sont produites en 2017 et 2018.

Neuf prévenus étaient appelés à comparaître devant la Justice, le président du cercle écope d'une peine de cent heures de travail pour coups et blessures bolontaires et traitement dégradant, une peine de prison de 15 mois assortie d'un sursis avait été requise à son encontre. Un autre prévenu, absent lors des deux audience, écope quant à lui d'une peine de dix mois d'emprisonnement avec sursis et d'une amende de 800 euros. Le tribunal l'a condamné "par défaut", pour n'avoir pu présenter de défense quant aux faits.

La Justice n'a retenu aucune des accusation à l'encontre d'une prévenue. Enfin, les six personnes restantes bénéficient de la suspension du prononcé, elles sont reconnues coupables mais ne devront purger aucune peine.

F.F.

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte