TVCOM

Un pervers piège des adolescentes du Collège Cardinal Mercier

 03 juin 2020 16:11  |   Braine-I'AlIeud


Ce mardi, deux plaintes ont été déposées auprès de la zone de police de Braine-l'Alleud. Un individu approchait des adolescentes du Collège Cardinal Mercier sur les réseaux sociaux, prétextant une visite médicale virtuelle nécessaire pour sa réinscription dans l'établissement.

Le pervers invitait les jeunes filles piégées à le rejoindre vers un logiciel de vidéoconférence avant d'ausculter des parties visibles de leur corps, leur demandant de dévoiler progressivement des parties cachées jusqu'à révéler leurs parties intimes. Si les élèves voulaient mettre fin à la conversation, le pervers menaçait alors de divulguer les images qu'il avait alors capturées.

"C'est une phénomène d'un genre nouveau en Brabant wallon", précise Magali Raes, porte-parole du parquet du Brabant wallon. Une enquête est actuellement en cours dans ce dossier. On ignore le nombre exact de victimes que l'individu a pu faire, les informations relatives aux victimes sont tenues secrètes.

Une conscientisation nécessaire auprès des jeunes

Très rapidement, une lettre a été envoyée aux parents par le collège, alerté par la police. Parmi les cosignataires de ce courrier d'information, Christophe Butstraen, préfet de discipline et des études à Cardinal Mercier. Il est également conférencier spécialisé dans la prévention sur les réseaux sociaux et dans l'utilisation d'internet. Christophe Butstraen est catégorique : "Quand on apprend à son enfant à aller à l'école à vélo, on leur apprend le code de la route, les règles de priorité, on achète un casque, un gilet jaune. Par contre, quand on les lache sur les autoroutes de l'information, c'est-à-dire quand on leur achète leur premier smartphone, là il n'y a pas de permis. Il faut leur apprendre à gérer tout ça".

Florentin Franche










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte