TVCOM

L'orage a frappé cette nuit : Incourt, Chastre et Grez-Doiceau sous eau

 18 juin 2021 10:10  |   Chastre - Grez-Doiceau - Incourt - Walhain


Si les Belges étaient plutôt à la fête hier soir, l'ambiance est un peu plus morose ce vendredi matin. Des orages ont éclaté aux environs de 3h du matin, accompagnés de pluies intenses.

"On a enregistré une trentaine d'interventions", note le commandant de la zone de secours du Brabant wallon, Philippe Filleul. "En particulier sur les communes de Walhain, Chastre, Incourt et Grez-Doiceau, on a plusieurs rivières qui sont sorties de leur lit mais qui se sont déversées dans les champs."

À Grez-Doiceau, "on est passés sur le fil du rasoir", comme en témoigne le bourgmestre Alain Clabots. Le niveau du Train - un affluent de la Dyle qui traverse le centre de Grez-Doiceau - est monté à un niveau inquiétant. En plusieurs endroits du centre, les rues sont situés à certains points bas du cours d'eau, comme dans l'avenue de la Viollette et à la rue du Pont-au-Lin, qui sert de désserte pour l'école communale :

Au moment de la rentrée des classes, d'importants embarras de circulation ont été observés dans le centre de Grez-Doiceau. "Certaines voitures étaient dans la boue, il a fallu faire demi-tour alors que c'est une rue à sens unique. Tout était bouché", indique Alain Clabots, qui ne cache pas sa colère devant ce spectacle. "Ça montre la nécessité d'avoir des aménagements. On est en aval du Piétrebais et de Chaumont, le Train a failli déborder parce qu'il n'a pas su contenir les eaux en amont. On a bien failli se retrouver sous eaux, comme en 2002. On est en 2021, et ça n'avance toujours pas."

Heureusement cette fois, seuls quelques garages et caves inondées à Incourt.

Même constat du côté d'Incourt où des boues ont envahi les rues ainsi que certaines habitations :

F.F.