TVCOM

Geneviève Lhermitte va intégrer le centre psychiatrique de Manage

 19 avril 2019 15:49  |   Nivelles

Ce jeudi, Geneviève Lhermitte obtenait une libération conditionnelle auprès du tribunal d'application des peines suite à sa demande introduite en février. La détenue avait introduit une première demande en 2017 mais celle-ci lui avait été refusée.

Geneviève Lhermitte avait été condamnée à la réclusion à perpétuité pour avoir tué ses cinq enfants à son domicile à Nivelles le 28 février 2007, alors que son mari, Bouchaïb Moqadem, était en voyage à l'étranger.

De la prison vers un établissement psychiatrique

Le parquet de Bruxelles a décidé de ne pas introduire de pourvoi en cassation suite à la décision du tribunal d'application des peines de libérer la détenue sous conditions.

Geneviève Lhermitte sera libérée sous conditions une fois qu'elle aura trouvé une place au sein d'un établissement psychiatrique fermé pour poursuivre le travail thérapeutique qu'elle avait entamé durant sa détention. D'après nos confrères de la RTBF, la condamnée à perpétuité va intégrer le Centre Saint-Bernard de Manage, dans la région du Centre.

 

 

Florentin Franche






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte