TVCOM

Deux Bib gourmands attribués par le Guide Michelin en BW : Le Sixième et Maïnoï

 24 mai 2022 10:34  |   Braine-I'AlIeud - Jodoigne


Le Guide Michelin a dévoilé hier sa sélection de restaurants étoilés. Aucun changement notable en Brabant wallon. En parallèle de ses fameuses étoiles, le célèbre guide gastronomique a également décerné ses Bib gourmands. Deux restaurants du Brabant wallon figurent dans la liste dévoilée ce lundi : Maïnoï à Braine-l'Alleud et Le Sixième à Jodoigne.

Rapport qualité/prix, plaisir, excellence, une identité affirmée, des produits saisonniers et de la générosité : ce sont les critères sélectifs des Bib gourmands décernés par le Guide Michelin. Contrairement aux restaurants étoilés, ceux-ci ne s'adressent pas qu'aux amateurs de gastronomie fine, mais à un public amateur de cuisine généreuse, pour des prix souvent plus abordables.

Cette année, six adresses en Brabant wallon figurent dans la sélection 2022 : Maïnoï et Le Sixième rejoignent ainsi Dis-moi où? (Nivelles), Felicità (Waterloo), Mamy Louise (Wavre) et Tero (Bierges).

"Une magnifique reconnaissance pour toute l'équipe"

C'est le travail qui paie enfin pour le chef Clément Doyen et toute son équipe du restaurant Le Sixième à Jodoigne. Après la note de 13/20 attribuée par la dernière édition du Gault & Millau, voilà le Bib gourmand qui tombe également. Pourtant, en cinq ans d'existence, rien n'a changé dans la façon de travailler.

 

Des plats sans fioriture, c'est ce qui décrirait le mieux la façon de travailler dans la cuisine du Sixième. Avec une petite carte qui change régulièrement en fonction des produits de saison, le restaurant place le produit au centre de l'assiette. "Ce n'est pas le travail des textures et du visuel qui nous intéresse, on cherche à mettre le produit en valeur. On n'est pas dans une logique de produits hyper-transformés", raconte Clément Doyen. "Pour le moment par exemple, on propose un carré de veau de lait cuit dans un four au feu de vois avec des asperges blanches de Malines et de l'aïl des ours récolté le matin."

La meilleure récompense selon Clément Doyen, c'est la vague de messages de soutien reçus d'une clientèle qu'il juge "fidèle et de qualité", celle-là même qui a peut-être permis au restaurent de figurer dans le Guide Michelin. "On n'a jamais investi grand chose dans la publicité, ce n'est pas du tout notre esprit. J'ai toujours travaillé avec le bouche-à-oreille." Le voilà qui porte ses fruits.

Des débuts difficiles mais une récompense à la clé

Le succès est mérité pour le Maïnoï, déjà récompensé en début d'année d'une sélection par le Gault & Millau. C'est en tout cas une bonne surprise pour l'équipe de ce restaurant thaï implanté à Braine-l'Alleud.

 

L'aventure démarrait pourtant mal, le restaurant a ouvert ses portes cinq jours avant le début du confinement en mars 2020. "Les débuts ont été difficiles", nous confie le chef et propriétaire du restaurant Tan Maïnoï. "On a commencé avec des livraisons et des plats à emporter. Mais ce qu'on aime par-dessus tout, c'est accueillir les gens à table." C'est dans une ambiance thaïlandaise typique que le restaurant accueille jusqu'à 40 personnes avec une cuisine thaïlandaise authentique cuisinée à partir de produits locaux et de saison. "Ce sont des goûts particuliers qui surprennent notre public. La semaine passée par exemple, on a proposé des croquettes de curry rouge avec des asperges aux crevettes grises. C'est ça qui nous a démarqué, je pense", raconte Tan Maïnoï.

Depuis l'annonce de sa sélection ce lundi, le téléphone sonne de plus belle. "On était déjà souvent complets pour la semaine, mais là on a encore prolongé les dates sur deux ou trois semaines", explique le chef.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte