TVCOM

Des files surréalistes au Douaire : quelques rappels de consignes sanitaires

 18 mars 2020 10:55  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve


On a pu assister à une scène surréaliste ce matin dans le couloir du Douaire à Ottignies : une file de dizaines de clients s'est formée depuis l'entrée d'un supermarché. Depuis quelques jours, ce genre d'images se multiplient, l'annonce survenue mardi soir à l'issue du Conseil national de sécurité a sans nul doute précipité les citoyens inquiets vers les magasins.

Ce mercredi à midi, le pays entrera dans une nouvelle phase du confinement : les mesures se renforcent, chacun est vivement invité à rester chez soi, seuls les déplacements jugés "essentiels" seront désormais autorisés. Des règles qui s'accompagneront d'une répression policière pour être respectées. En ce qui concerne les magasins, des mesures drastiques son d'application : on ne pourra compter qu'un seul client pour 10 mètres carrés et la présence ne pourra excéder les 30 minutes.

> Les mesures édictées par le Gouvernement ce mardi <

Nombreux sont ceux qui, anxieux à l'idée d'être confinés, se ruent sur les produits de première nécessité, notamment le papier toilette et les pâtes, donnant lieu à des scènes de désolation dans les rayons des magasins. Il est important de rappeler quelques conseils et consignes :

  • Aucun des produits de première nécessité n'est en pénurie, il n'est pas nécessaire de dévaliser les rayons au risque d'en priver les autres clients et d'empêcher les magasiniers d'effectuer correctement leur travail ;
  • Une distance d'1 mètre 50 doit être respectée entre les clients en dehors du magasin, inutile de se masser vers l'entrée, la file ne sera pas plus rapide ;
  • Dans le magasin, les clients sont tenus de venir seuls, d'occuper une surface de 10 mètres carrés (l'équivalent d'une petite pièce) et de quitter le magasin après 30 minutes ;
  • Il est conseillé de répartir sa visite en magasin, ils restent ouverts toute la journée, pas la peine de foncer dès l'ouverture, il continue de fonctionner normalement après ce mercredi midi.

Florentin Franche










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte