TVCOM

Corps sans vie d'une maman jodoignoise repêché à Namur : les 3 enfants sains et saufs

 06 novembre 2019 13:40  |   Jodoigne

La dépouille d'une maman originaire de Jodoigne a été repêchée dans l'étang du parc Louise-Marie à Namur ce mardi aux environs de 15h. La défunte aurait tenté de noyer ses trois jeunes enfants avec elle lundi soir mais ceux-ci ont réchappé à une fin dramatique grâce à l'aide de passants.

Un acte désespéré

Que s'est-il exactement passé lundi soir à Namur? Les faits sont connus mais les causes sont encore difficiles à cerner. Une maman jodoignoise s'est jetée dans les eaux de l'étang du parc namurois aux alentours de 19h avec ses deux plus jeunes enfants, âgés de 3 et 4 ans, tandis que l'aîné, 6 ans, assistait à la scène depuis la berge, indique Charlotte Fosseur, substitut du procureur du roi.

Deux jeunes passants qui ont entendu les cris d'un enfant se sont approchés de l'étang. L'un des enfants semblait inanimé dans l'eau tandis que la mère en tenait un autre dans ses bras. L'un des jeunes a plongé pour porter secours celui qui était inconscient avant de retourner vers la maman qui a refusé son aide. L'enfant qu'elle tenait a pu être sauvé lui aussi mais la femme avait disparu au fond des eaux lorsque le jeune venu les secourir s'est retourné.

Trois enfants sains et saufs

Un témoin de la scène a prodigué un massage cardiaque à l'enfant inconscient. Le bambin est tiré d'affaire et ses jours ne sont pas en danger. Néanmoins, ils ont tous trois été pris hospitalisés avant d'être pris en charge par des membres de la famille, le père étant radié d'office et, donc, sans domicile.

Il aura fallu six heures, une équipe de police, de pompiers, de la protection civile, la cellule disparition, un canot, un maître canin et un sonar pour mettre la main sur le corps de la femme disparue au fond des eaux boueuses du petit étang, dont la profondeur ne dépasse pas les 4 mètres. C'est la visibilité qui a lourdement retardé les recherches.

Le parquet de Namur n'a pas souhaité communiqué sur les raisons de l'acte désespéré de la maman, dont le corps a été autopsié par un légiste mardi soir. Une enquête pour triple assassinat a été ouverte par le parquet de Namur.

F.F.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte