TVCOM

Bulles de contact élargies à 15 personnes et discothèques toujours fermées

 24 juin 2020 14:03  


Le Conseil national de Sécurité s'est à nouveau réuni ce mercredi matin. Peu après 14h, la Première ministre a donné son allocution. Avant d'entamer son discours, la Première ministre a tenu à souligner les dangers encourus par les personnes qui ont pris part à des rassemblements samedi dernier, en particulier sur la place Flagey à Bruxelles. "Nous ne sommes toujours pas à l'abri d'un rebond dans l'épidémie. Il suffit de regarder des pays parfois très proches pour s'en rendre compte", a-t-elle ajouté.

Ouverture des salles de réceptions et des théâtres

Le 1er juillet, la Belgique entrera bel et bien dans la 4ème phase de son déconfinement. Tel qu'attendu, les parcs, théâtres, cinémas, casinos, salles de congrès, de fête et de réception pourront rouvrir en respectant un règlement strict, à savoir : les mesures de distanciation sociale, une heure de fermeture, un nombre de personnes limité (50 personnes maximum), l'entretien des infrastructures ou encore le port du masque. Concernant ce dernier point, la Première ministre indique qu'il est toujours fortement conseillé en public mais pas obligatoire. En revanche, si un rebond de l'épidémie devait survenir, le port du masque serait rendu obligatoire dans tout endroit public.

Le retour des événements avec public

Les boîtes de nuit restent fermées et les rassemblements de masse sont toujours interdits. En revanche, des événements en présence de public pourront se tenir dès le 1er juillet en respectant un certain nombre de conditions. Un outil baptisé "matrice" sera mis à disposition des autorités communales afin de connaître ces mesures et de déterminer si la tenue de l'événement est possible ou non.

Ces événements pourront accueillir jusqu'à 200 personnes en intérieur et 400 en extérieur à conditions que l'ensemble des mesures soient respectées. Ces chiffres doubleront à partir du 1er août, soit 400 en intérieur et 800 en extérieur. À noter que ces chiffres sont susceptibles d'être revus si l'évolution de l'épidémie devait l'imposer. Les manifestiations pourront être organisées selon les mêmes dispositions.

Dès le 1er juillet, il sera à nouveau possible de se rendre au magasin accompagné d'une seule personne devant faie partie de sa propre bulle de contact. La limite de temps est quant à elle levée. En ce qui concerne les marchés, le nombre de marchands autorisés ne sera plus limité.

Une Fête nationale inédite

Sophie Wilmès a pris la parole au sujet de la Fête nationale du 21 juillet. Un moment d'hommage sera rendu aux victimes de la maladie ainsi qu'à ceux qui l'ont combattue en première ligne. La Première ministre rappelle tout de même qu'il s'agit d'un moment de fête et des célébrations auront toutefois lieu malgré l'absence de feu d'artifices, de fêtes dans les parcs ainsi que de défilé militaire qui, dit-elle, "prendra une autre forme".

 

Florentin Franche










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte