TVCOM

Attention : il n'y a pas 5000 poules à vendre à Genappe !

 23 fevrier 2018 15:35  |   Genappe

Hier, nous vous parlions d'une vente massive de poules, à Glabais (Genappe). Des volatiles issus d'un élevage bio et destinés à l'abattoir, que l'ASBL wavrienne Oiseaux en Péril appelait à sauver en les achetant. Mais la communication a manifestement été mauvaise entre l'ASBL et la ferme du Gala. Contacté par téléphone, l'éleveur nous précise qu'il ne s'agit pas du tout d'une vente de 5000 poules comme annoncé. Seules quelques centaines de gallinacés seront cédés et la vente sera destinée aux clients habituels du magasin de la ferme. Aujourd'hui, l'éleveur est totalement dépassé par l'ampleur prise par l'annonce erronée !

Une ampleur ingérable

Ignace De Paepe a été complètement submergé d'appels et de messages. "Cela a pris une ampleur ingérable. Par téléphone, sur Facebook. Des gens qui veulent venir de Liège pour acquérir des poules". Au moment où l'éleveur a posté une annonce sur la page Facebook de son petit magasin à la ferme (Pass'avant), il n'imaginait pas l'ampleur que les choses prendraient, avec le relais de la publication par l'ASBL wavrienne Oiseaux en Péril. Celle-ci a été partagée plus de 9200 fois en quelques jours ! "Ce qui me gène, c'est que l'on a donné un côté sauvetage à cette vente. Alors qu'il ne s'agit pas du tout du nombre annoncé, et que cette vente n'était destinée qu'aux clients habituels du magasin. Certains étaient d'ailleurs intéressés d'acheter nos poules pour en faire du bouillon !", explique Ignace De Paepe. "Lorsque nous avons acquis ces animaux pour notre élevage, il était bien clair qu'elles iraient ensuite à l'abattoir".

Il vous est donc conseillé de ne pas vous rendre à la ferme ce samedi. La police de la zone de Nivelles-Genappe communique d'ailleurs dans ce sens sur sa page Facebook.

 

François Namur