TVCOM

"MaCommunauté", ou comment reconnecter les citoyens entre eux

 13 septembre 2019 11:48  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve

Comment savoir où se trouvent les magasins bio autour de vous? Quelles sont les activités culturelles au programme dans votre commune? Comment s'échanger des services entre voisins? La réponse n'est pas toujours évidente. C'est en partant de ce constat que Nicholas Struys et son papa, entourés d'une petite équipe, se lancent dans un projet fou : monter une application pour reconnecter les citoyens entre eux.

Toutes ces questions, certains services y répondent, qu'il s'agisse des cartes émises par Google, de l'agenda du site web d'une commune ou encore de groupes de discussions sur WhatsApp, mais l'ambition des deux compères, c'est de développer une application complète qui réunisse tous les besoins auxquels un citoyen peut faire face.

Une plateforme aux très nombreuses fonctions

"MaCommunauté", c'est ainsi que s'appelle cette application dont le lancement est attendu d'ici lundi 16 septembre sur les plateformes Android et iOS. Le principe est simple mais les possibilités sont très nombreuses. MaCommunauté repose sur quatre piliers : vie locale, guide local, économie locale et les forums.

Le premier regroupe tout se qui touche aux activités de la communauté concernée : un agenda des événements locaux et les nouvelles. Le guide local regroupe toutes les informations liées aux lieux culturels, à la vie associative ou encore l'horaire des prochains trains. L'économie locale concentre tous les biens, services, emplois et annonces immobilières que pourront s'échanger professionnels et particuliers, l'objectif étant de mettre en valeur l'économie collaborative. Chaque acteur de la vie culturelle, économique ou associative pouvant disposer d'une page au sein même de l'application, un espace dans lequel il est possible d'afficher ses horaires, des photos, des valves et même une messagerie. L'ambition de ses développeurs étant, à l'avenir, de leur offrir un espace adapté à leurs besoins, un site au sein même de l'appli.

Enfin, les forums, dernier élément d'une application déjà très complète, permettront dans les jours qui suivront son lancement de créer des salons de discussions autour d'intérêts communs. On pourrait par exemple imaginer qu'un utilisateur recherche des conseils en matière de circuits de jogging auprès d'autres sportifs de son quartier.

À qui s'adresse MaCommunauté?

Dans un premier temps, l'application sera lancée pour le seul territoire d'Ottignies, avec pour objectif que la communauté se limite toujours à une commune. Si l'avenir s'avère radieux pour ses ambitieux développeurs, l'idée serait de créer une communauté pour d'autres villes. "Si Wavre nous le demande, nous pourrions adapter l'application", précise Michel Struys, père de l'instigateur du projet.

Concrètement, MaCommunauté s'adresse aujourd'hui aux Ottintois désireux de s'impliquer dans la vie de leur communes, d'échanger des services ou, au contraire, d'en rechercher. Mais l'application ne se limite pas aux simples citoyens d'une commune, un visiteur d'un jour pourrait tout aussi bien s'en servir pour rechercher les lieux culturels qui l'entourent.

À contre-courant des GAFAM

Les développeurs prêtent une attention toute particulière à ne pas s'emparer des données de leurs utilisateurs, son utilisation nécessite d'être géolocalisé, notamment pour prouver qu'on habite bien Ottignies lors de la création de son profil. Néanmoins, les données transitent mais sont volatiles.

Aujourd'hui, le développement de MaCommunauté ne repose que sur des fonds propres et la participation bénévole de professionnels à monter une application digne de ce nom, un noyau d'une dizaine de personnes. "L'application n'a pas vocation à grandir", selon Michel Struys, "mais à créer des communautés locales". Malgré tout nécessaire, pour rentabiliser l'appli, le papa explique s'être déjà approché de la Commune, mais ne compte pas forcément sur des subsides au vu de la conjoncture actuelle. Une idée à l'étude serait de proposer une formule payante à la gestion d'une page pour d'un commerce, par exemple.

En attendant de voir la mayonnaise prendre, le rendez-vous est fixé à la rentrée estudiantine, date de lancement de MaCommunauté sur l'AppStore et le PlayStore.

 

Florentin Franche






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte