TVCOM

Jean-Paul Wahl vs André Antoine : coup pour coup

 17 janvier 2017 15:57  |   Brabant wallon - Jodoigne - Perwez

Jean-Paul Wahl s'est attaqué à André Antoine ce week-end lors des voeux du MR à Bierges qualifiant l'humaniste de "Petit Trump du Brabant wallon"Hier, le cdH, président du Parlement wallon, a réagi via un communiqué en dénonçant les "Trompe-l'oeil" du libéral.

Les deux hommes se rendent donc coup pour coup en ce début d'année. André Antoine a accusé son opposant de donneur de leçon. Pour le cdH, "la ville de Jodoigne serait en faillite sans l'aide de la Région". André Antoine a aussi attaqué sur des sujets comme les intercommunales, le RER et la mobilité ou encore le clientélisme en déclarant que "la Province engage MR" et qu' "il n'y a que le pouvoir qui compte pour Jean-Paul Wahl".

Voici quelques autres extraits des attaques d'André Antoine : "le MR transforme la Province en véritable gruyère libéral. En effet, il n'est pas rare de rencontrer tel ou tel mandataire local MR dans les bureaux de l'administration provinciale. A cet égard, il suffit de vérifier les professions exercées par bon nombre de mandataires dans des communes comme Chastre, Hélécine, Lasne, Ottignies, Perwez, Ramillies, Tubize, Villers-la-ville, Waterloo ou encore Wavre". 

Concernant les intercommunales, André Antoine accuse : "L'IECBW a décidé en décembre 2013 d'augmenter les rémunérations du comité de gestion. Une augmentation de 50 % a ainsi été octroyée à la présidence MR de l'IECBW".

La réplique de Jean-Paul Wahl n'a pas tardé

Suite à ce communiqué, le libéral a tenu à envoyer cet après-midi un rectificatif intitulé "la vérite a ses droits" et dont voici quelques extraits : "Qu'André Antoine n'accepte pas la critique est une chose. Qu'il réplique dans la presse par des inexactitudes et des contre-vérités en est une autre... Le bourgmestre empêché de Perwez critique la Province. Il sait pourtant que les engagements font l'objet de procédures transparentes après appels à candidatures et concours. Une Province qui, depuis 2008, verse 600.000 euros à la ville de Wavre, compensant par là partiellement la suppression par le gouvernement wallon de la dotation spéciale de 868.000 euros que Wavre recevait jusque là en tant que chef-lieu".

Relativement au dossier du RER, Jean-Paul Wahl "réaffirme que la mise à quatre voies aura bien lieu. Pas question de mensonges de sa part, donc". 

À propos de la gestion communale à Jodoigne, Jean-Paul Wahl "rappelle que les élus cdH, bien que dans l'opposition, approuvent le budget communal jodoignois depuis plusieurs années".

À propos des intercommunales... "L'IBW ? André Antoine semble avoir oublié que le nombre de membres du Collège exécutif a été augmenté en 2013 afin de permettre aux plus petits partis (dont le cdH) d'y être représentés en application de la clé D'Hondt. L'IECBW ? Le Président du Parlement wallon n'est peut-être pas au courant que les rémunérations sont basées sur les montants définis par un décret wallon de la majorité PS-CDH. Des montants calculés en fonction de la population desservie par l'intercommunale, du chiffre d'affaires et du personnel occupé. L'ISBW ? Le MR, estimant que la rémunération de la vice-Présidente ne se justifiait pas, ne l'a jamais appliquée."

Suite au prochain épisode ? 

Il est indéniable qu'entre les deux hommes, le torchon brûle en ce début d'année. Et pourtant, tous soulignaient ces dernières années la bonne entente entre tous les bourgmestres de l'est du Brabant wallon dont font partie les deux hommes : Jean-Paul Wahl en tant que bourgmestre en titre de Jodoigne et André Antoine en tant que bourgmestre empêché de Perwez. Y aura-t-il encore de nouvelles répliques ces prochains jours ? Et le ton va-t-il encore monter entre les deux hommes politiques ? En tout cas, force est de constater que depuis plusieurs mois, les attaques sont récurrentes. 

Mathieu Baugniet 

 

 

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte