TVCOM

Départ de Fiorella Iezzi pour le MR : "Embarquer ses 2 mandats, un vrai hold-up"

 09 septembre 2019 11:06  |   Brabant wallon - Waterloo

Vendredi dernier, l'élue brabançonne Fiorella Iezzi annonçait son départ de DéFI pour rejoindre le MR. Et avec elle, la conseillère provinciale et communale à Waterloo emportait ses deux mandats vers sa nouvelle formation politique. Un départ qui laisse un goût amer au président de DéFI Wallonie.

L'apport en sièges est bienvenu chez les Réformateurs, le MR disposant dorénavant de 24 sièges sur 31 à Waterloo et de 17 sièges sur 31 à la Province. En revanche, ce départ se fait ressentir côté DéFI puisque le parti n'est plus représenté au conseil communal de Waterloo et qu'un de ses trois sièges provinciaux est amputé.

Un départ au goût amer

À en croire la réaction du président de DéFI Wallonie, il n'y aura vraisemblablement pas de pot de départ pour l'ex-membre du parti. Jonathan Martin accepte le choix de Fiorella Iezzi qui n'avait vraisemblablement rien d'une surprise dans les rangs de DéFI mais qualifie de "hold-up" sa décision d'embarquer ses deux mandats. "Non seulement parce que l'intéressée n'a pas été élue sur ses voix de préférence mais bien sur celle de DéFI, mais aussi et surtout parce qu'elle s'était engagée par écrit à remettre ses mandats au parti en cas de démission (art. 22)."

À la fois tête de liste DéFI sur les listes provinciales et pour la commune de Waterloo, Fiorella Iezzi a en effet bénéficié des votes en case de tête lors des Communales en octobre dernier. Néanmoins, la décision de la Waterlootoise de 32 ans est irrévocable. On notera que le parti amarante s'est empressé d'éliminer toute trace de son ex-membre sur son site internet.

 

Florentin Franche






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte