TVCOM

Vaste chantier sur le RER à Ottignies : trafic interrompu durant les congés de carnaval

 12 fevrier 2021 11:22  |   Court-Saint-Etienne - Ottignies-Louvain-la-Neuve


C'est une étape importante pour le projet du RER wallon qui va se jouer à Ottignies-LLN durant les congés de carnaval : Infrabel profite de la période de vacances pour poser les bases de la mise à quatre voies du tronçon qui relie la gare d'Ottignies à la bifurcation vers Louvain-la-Neuve, un tronçon de 2,5 kilomètres. Le trafic ferroviaire sera totalement interrompu entre Ottignies et Gembloux ainsi qu'entre Ottignies et Louvain-la-Neuve du samedi 13 au dimanche 21 février.

Une première pour le RER wallon

Infrabel mettra cette période de neuf jours d'interruption du trafic à profit pour mener un chantier de grande ampleur. Infrabel procédera notamment à la pose de cinq aiguillages, des pièces de 120 mètres de long nécessitant l'utilisation d'imposants engins de chantier. L'étanchéité du tunnel de l'avenue des Combattants sera également remise à neuf pour une durée d'au moins 30 ans. Pour ce faire, les voies le surplombant seront démontées sur 70 mètres.

Il s'agira du premier tronçon à quatre voies pour le RER wallon. "Quand on a relancé les travaux en 2018, on a décidé de travailler tronçon par tronçon, donc, de ne plus attendre d'avoir finalisé l'ensemble du RER pour le mette en exploitation. Fin 2023, on roulera sur les quatre voies entre la gare d'Ottignies et la bifurcation vers Louvain-la-Neuve", indique le porte-parole d'Infrabel, Frédéric Sacré.

Vers une mise à quatre voies à l'horizon 2023

Le chantier mené durant les congés de Carnaval posera les bases de la mise à quatre voies entre Ottignies et la bifurcation. Selon Infrabel, la pose des voies débutera en juin 2021 en vue d'achever le tronçon à l'horizon 2023.

Pour rappel, le projet du RER wallon vise à doubler la capacité du trafic ferroviaire sur deux axes : les lignes 161 Bruxelles-Ottignies et 124 Bruxelles-Nivelles. L'ajout de deux voies supplémentaires permettra aux trains directs de circuler sur des voies dédiées pendant que les trains omnibus emprunteront les deux autres voies. C'est donc un timide départ pour le RER wallon qui sera officialisé en 2023 avec un premier segment de 2,5 kilomètres en service. Le porte-parole d'Infrabel ajoute : "On aura une portion entre Bruxelles et l'entrée de La Hulpe pour 2025. Restera encore à finaliser le tronçon entre La Hulpe et Ottignies et les aménagements de la gare d'Ottignies". Un chantier dont on n'estime aujourd'hui pas la fin avant 2029.

Adaptations sur le réseau

Au vu de l'importance des travaux réalisés, l'interruption du trafic était nécessaire sur les tronçons reliant Ottignies à Louvain-la-Neuve et Gembloux. "C'est la première fois depuis la relance des travaux du RER en 2018 qu'on coupe le trafic pendant une semaine complète", précise Frédéric Sacré. On parle même de 9 jours, période durant laquelle des alternatives seront proposées aux voyageurs.

Tous les trains circulant entre Ottignies et Louvain-la-Neuve seront remplacés par des bus. Quant aux trains circulant entre Bruxelles et Namur, une déviation sera mise en place entre Ottignies et Namur, ils ne s'arrêteront donc pas à Gembloux. Des bus SNCB feront la liaison entre Ottignies et Gembloux. Tous les détails sur le site de la SNCB ou dans le planificateur de voyages.

Florentin Franche










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte