TVCOM

1,5 milliard d'euros pour la mobilité en Wallonie : quels projets en BW?

 12 avril 2019 10:12  |   Beauvechain - Brabant wallon - Braine-I'AlIeud - Ittre - Nivelles - Wavre

Après un investissement massif pour la santé annoncé en début de mois, c'est au tour de la mobilité d'avoir droit à son apport pécunier en Wallonie. La Région vient de dévoiler son plan Mobilité et Infrastructures pour la période 2019-2024, un investissement d'1,52 milliard d'euros dans plusieurs centaines de projets d'aménagement des infrastructures routières et fluviales.

L'ensemble de cette somme a été répartie comme suit :

  • Routes secondaires, y.c. aménagements cyclo-piétons : 792 M€
  • Autoroutes : 300 M€
  • Sites propres aux bus : 78 M€
  • Voies hydrauliques : 350 M€

Ce plan d'une ampleur inédite s'inscrit dans la lignée du Plan Infrastructures pour la période 2016-2019 doté d'un montant de 640 millions d'euros, l'ensemble des travaux prévus dans ce précédent programme n'ayant été totalement réalisés.

Près de la moitié du budget 2019-2024 sera allouée au réseau non autoroutier "afin d'améliorer la mobilité, la qualité, la sécurité et le confort des routes régionales qui constituent l’important maillage de voiries sur notre territoire". Les projets portent tant sur la sécurisation des routes, que l'entretien, le revêtement ou l'installation de nouvelles infrastructures (parkings, ronds-points, ponts, éclairage, verdure, etc.).

Et en Brabant wallon?

Difficile d'y voir clair dans la liste des projets retenus tant ils sont nombreux.

Néanmoins, on notera que la N25 aura droit à pas moins de 7 chantiers parmi lesquels la réfaction du revêtement et la sécurisation du carrefour avec la chaussée de Namur à Hamme-Mille pour une facture totale de 9,4 millions d'euros.

Une autre piste cyclable sera installée le long de la N280 entre Hennuyères et Ittre. Une autre piste cyclable verra le jour sur la N27 entre Braine-l'Alleud et Nivelles grâce à une enveloppe de 2,5 millions d'euros.

Toujours à Nivelles, 6 millions d'euros seront mis sur la table pour la réalisation de voies souterraines (trémies) sur la R24 (contournement Sud de Nivelles) au croisement du chemin de Fontaine-l’Évêque et au croisement avec la N586.

Wavre aura droit a une belle part du gateau avec pas moins de 18 chantiers prévus sur son territoire pour un total de 24 millions d'euros dont l'aménagement d'une piste cyclable ainsi qu'une bande réservée aux bus le long de la N239 ou encore l'optimisation de l'échangeur avec la N257 à hauteur de Bierges.

D'où provient l'argent?

La part la plus importante du budget d'1,52 milliard d'euros provient de la SOFICO, le gestionnaire wallon des infrastructures routières et fluviales.

Cet organe financera le plan à 900 millions d'euros sur 6 ans, soit une enveloppe annuelle de 150 millions d'euros extraite de la redevance kilométrique des poids lourds qui avait rapporté pas moins de 241 millions d'euros pour la seule année 2017.

À cela s'ajoutent 182 millions d'euros également pioché dans les bourses de la SOFICO pour l'écluse d'Ampsin Neuville.

Les 438 millions d'euros restants sont quant à eux assurés par des crédits du SPW Mobilité et Infrastructures.

 

Le plan Mobilité et Infrastructures en quelques chiffres c'est :

  • Une enveloppe de 2,5 millions d'euros pour planter 20.000 arbres et des haies afin de rendre le réseau routier plus vert, tant d'un point de vue esthétique qu'environnemental ;
  • Une création d'emploi estimée à 16.743 équivalents temps plein ;
  • 800 kilomètres de pistes cyclables, l'une des priorités du projet étant de "faciliter et sécuriser les trajets des usagers actifs tels que les cyclo-piétons" ;
  • Augmenter le trafic fluvial de 10% sur les 10 prochaines années, 41 millions de tonnes de marchandises sont actuellement transportées par bateau chaque année ;
  • Réduire à moins de 200 le nombre de tués sur les routes wallonnes en 2020, soit moitié moins qu'en 2010 en consacrant 240 millions d'euros à la sécurisation des routes.

 

Florentin Franche






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte