TVCOM

Des experts en patrimoine refusés à l'entrée des Récollets

EmDee
 16 avril 2021 09:46  |   Nivelles


C'était il y a plus d'un an, le groupement citoyen des "Amis des Récollets" perdait sa bataille pour la sauvegarde de l'ancien couvent des Récollets, un édifice inscrit dans l'histoire de la ville de Nivelles. Le promoteur immobilier Lixon, propriétaire du site, projette de raser l'aile sud du couvent pour y ériger un immeuble à appartements.

Régulièrement l'objet de débats entre citoyens et promoteur, le site est au cœur d'une polémique. Europa Nostra Belgium, une société chargée de promouvoir des standards de haute qualité dans le domaine de la conservation du patrimoine et d’encourager un développement équilibré et durable de notre environnement, a pris contact avec l'association citoyenne. Trois experts ont été mandatés pour évaluer l'intérêt historique et patrimonial des Récollets, l'état du bâtiment et l'impact du projet immobilier sur ce dernier.

Un édifice qui suscite beaucoup d'intérêt

Les spécialistes ont rencontrés les différents acteurs impliqués autour du site : les Amis des Récollets, leurs historiens, les autorités communales... mais disent s'être heurtés à un mur côté promoteur. "Nous avons essuyé un triple refus : celui de nous rencontrer, celui de nous présenter le projet immobilier et celui de nous ouvrir les portes de la partie du Couvent qui est sa propriété", indique le président d'Europa Nostra Belgium, Paul Dejardin. "Nous ne comprenons pas, en agissant de la sorte, ce que le promoteur souhaite cacher."

Contacté par nos soins, le promoteur estime que la démarche d'Europa Nostra était "culottée". L'achat du site a été acté en 2017 et ce n'est que fin 2020 que l'association s'est présentée à eux pour effectuer une analyse de la valeur patrimoniale de l'ancien couvent. "Ils nous ont contacté la veille des congés de Noël en nous imposant des dates", explique Virginie Dufrasne, administratrice déléguée de Lixon. "Nous sommes véritablement soucieux de l'intérêt patrimonial des lieux mais il y a déjà beaucoup d'agences qui participent à leur analyse".

Europa Nostra indique avoir insisté à plusieurs reprises pour une rencontre, en cherchant également l'appui des autorités locales, sans succès. Le groupe déposera un rapport le 6 mai, malgré qu'il n'aura pas su se rendre dans la partie du site détenue par Lixon.

 

Florentin Franche