TVCOM

Reprise du travail au ralenti chez Logistics Nivelles : l'inquiétude du personnel monte

 18 octobre 2021 14:23  |   Nivelles


Le travail a repris ce lundi matin à Logistics Nivelles. Le dépôt logistique du groupe Kuehne+Nagels était à l'arrêt depuis plusieurs jours pour procéder à une inspection des entrepôts, au nettoyage des marchandises impropres à la consommation ainsi qu'à la remise aux normes de sécurité des infrastructures.

Ceci étant fait, le chômage pour force majeure a pris fin, mais la charge de travail était très limitée ce matin. "On est à 15 à 20% de notre activité habituelle", indique Ali Haidar, délégué CNE. "On reçoit très peu de charges, il n'y a pas grand chose à préparer." Le personnel émet quelques craintes vis-à-vis de cette situation. On soupçonne de voir le site délaissé alors même que sa fermeture est prévue pour l'automne prochain. Une inquiétude légitime puisqu'il semblerait que l'entrepôt de Kontich tourne lui à plein régime et que l'approvisionnement de marchandises vers les magasins Carrefour s'effectue par Valenciennes depuis une quinzaine de jours. "Il n'y a que des produits qui sortent et rien qui rentre. On a l'impression qu'on est en train de vider le dépôt", indique le permanent Setca, Pascal Strubbe.

Va-t-on laisser couler Logistics Nivelles au cours des prochains mois?

La direction affirme que l'activité du dépôt augmentera au cours des prochains jours. "On reste prudents. On attend de voir si la réalité correspond aux promesses", tempère toutefois Ali Haidar. La délégation syndicale rencontrera à nouveau la direction ce mercredi. L'occasion pour les représentants du personnel de demander des garanties en termes d'emploi et de charge de travail pour l'année qu'il reste encore au site à fonctionner. Au-delà, les prévisions sont pessimistes. "La direction attend de nous qu'on fasse des propositions pour sauvegarder le site. C'est comme dire à demi-mot qu'ils n'ont pas l'intention de lutter pour son maintien", se désole le délégué CNE.

Le groupe Kuhne+Nagels avait annoncé la fermeture du site de Logistics Nivelles le 22 septembre dernier, en vue de délocaliser son activité vers la Flandre. Une procédure Renault a été enclenchée, 549 emplois sont menacés à Nivelles.

Florentin Franche










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte