TVCOM

Quatre infrastructures sportives rénovées en BW : l'isolation des Coquerées remise à neuf

 29 septembre 2022 14:58  |   Brabant wallon


Dans le cadre du plan de relance de la Wallonie, un vaste plan de rénovation des infrastructures sportives et des bâtiments publics des collectivités locales a été validé. Celui-ci permettra de diminuer massivement l'impact environnemental des bâtiments publics en améliorant leur performance énergétique et de favoriser la reprise économique.

L'appel à projets, financé par la Commission européenne avec la TVA à charge de la Région, permettra de poursuivre l'objectif des exigences européennes et régionales de réduction, de 55% les émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2030.

Quatre projets acceptés en Brabant wallon

123 candidatures ont été reçues par l'administration dans le cadre de cet appel à projets et 85 ont été considérées comme complètes et éligibles. Dans notre province, quatre projets ont été acceptés par la région. Le centre sportif de Perwez va bénéficier de 1.133.192,24 €, le centre sportif de Wavre de 766.162,53 €, le Football Club la Hulpe de 328.282,04 €, et le centre sportif des Coquérées touchera 1.329.476,09 €.

"Une bonne nouvelle pour nous"

Benoit Jacob, échevin des sports à Ottignies-Louvain-la-Neuve était impliqué dans l’élaboration du dossier de subside pour le centre sportif Des Coquerées, selon lui c’est une excellente nouvelle. "Je suis très content, nous allons enfin pouvoir rénover ce bâtiment qui a maintenant 40 ans, c’est donc le bon moment pour le rénover. Au vu du prix de l’énergie actuel, il devient de plus en plus nécessaire d’effectuer ces travaux. Cela nous permettra de faire des économies importantes. Nous effectuerons le changement des châssis de l’ancienne partie du centre sportif. Nous améliorerons également l’isolation des murs et nous installerons des panneaux photovoltaïques. "

On ne sait pas encore quand devraient commencer les travaux, ni même combien de temps ils devraient durer. Tout cela doit encore est discuté. "J’espère que nous pourrons lancer tout cela rapidement, on sait que c’est compliqué pour les entreprises actuellement avec l’augmentation des prix des matériaux, etc. Mais d’ici un an j’espère que tout sera fait", nous explique l’échevin des sports de Ottignies-Louvain-la-Neuve.

Lucas Dehoux








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte