TVCOM

Pas de reprise du travail pour les employés et cadres de NLMK

 08 avril 2019 17:17  |   Tubize

Mercredi dernier, les employés et cadres du site de NLMK de Clabecq ont décidé d'entrer en grève pour protester contre la faiblesse des mesures envisagées pour les salariés qui devront quitter l'entreprise à l'issue de la restructuration qui menace 290 emplois.

Les piquets de grève ont été installés jeudi, il était prévu que ceux-ci soient maintenus jusqu'à ce lundi au moins, le temps que les syndicats rencontrent à nouveau la direction. Les deux parties se sont rencontrés ce matin mais l'assemblée générale n'a pas permis de défaire le noeud, les syndicaux constatant que la direction n'avait fait aucun pas en avant.

Les grévites sont restés à leur poste à côté des grilles de l'entrée du site clabecquois alors que la direction a rappelé les syndicats pour une nouvelle rencontre. La nouvelle proposition qui en est sortie a été présentée au personnel ce mardi matin. En substance, l'accord visait une prime de départ plus conséquente que dans sa première version mais la proposition a été jugée insuffisante par les employés et cadres qui poursuivent la grève ce mardi.

On estime qu'une cinquantaine d'employés et cadres poursuivent la grève parmi les 150 que compte NLMK. L'entreprise redoute aujourd'hui que les ouvriers se joignent au mouvement, ce qui mettrait le site en péril.

 

Florentin Franche

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte