TVCOM

Manager de l'année 2019 : deux entreprises brabançonnes sont en lice

 07 janvier 2020 16:00  |   Ramillies - Wavre

Chaque année, le magazine Trends-Tendance désigne le manager de l'année. Qui succédera à Jean-Jacques Cloquet, ancien CEO de Brussels South Charleroi Airport et nouveau directeur opérationnel et commercial de Pairi Daiza ? La réponse ce mardi soir.

Dix candidats sont en lice pour recevoir la prestigieuse récompense. Et parmi eux, deux sont à la tête d'une entreprise du Brabant wallon : Alain Lahy, CEO de Baobab Collection, et Fabien Pinckaerts, fondateur et CEO d'Odoo.

Odoo, le géant du numérique à la sauce belge

On ne présente plus vraiment Odoo, cette entreprise implantée à Ramillies spécialisée dans les logiciels de gestion d'entreprise. Odoo connaît une croissance phénoménale, plus de 60% en 2018, ce qui lui permettait d'engager une personne chaue jour ouvrable de l'année ! Et l'entreprise est toujours sur la même lancée puisque Fabien Pinckaerts confiait à Trends-Tendance que la croissance actuelle avoisinne encore les 50% par an. Les estimations indiquent donc que l'entreprise de 900 personnes pourrait représenter d'ici quelques années plus de 5.000 postes !

Des prévisions ambitieuses mais non moins sensées quand on sait que l'entreprise ne touche aujourd'hui que 0,1% du marché international. Imaginez un peu ce que cela signifierait si cette part devenait 1%, puis 10%.

Si le magazine à choisi Odoo, c'est principalement pour sa forte croissance et l'impact qu'elle a sur le marché. On parle de plusieurs centaines d'employés directs, ils seraient toutefois 20.000 prestataires dans le monde à travailler indirectement pour cette entreprise de 15 ans.

Baobab, un parfum de réussite dans les bougies

L'autre prétendant au titre nous vient de Wavre. Alain Lahy est à la tête de Baobab, une société passée maître dans la vente de bougies parfumées sous sa gestion. "Ce qui n'est encore qu'une collection artisanale de bougies parfumées transformée en une marque internationale positionnée dans le créneau du luxe", rédige le magazine d'économie. Car oui, les bougies parfumées de Baobab ne sont pas à la portée de toutes les bourses : comptez entre 60 et 650 euros pour vous offrir l'une d'entre elles. Les plus onéreuses étant d'imposants diffuseurs de 10 kilos pour 5 litres et capables de brûler pendant 800 heures !

Une fois encore, c'est la croissance exceptionnelle de Baobab Collection qui a retenu l'attention de Trends-Tendance, estimée entre 15 et 20%. L'entreprise est parvenue à s'imposer dans une centaine de pays à travers 1.100 points de vente avec comme objectif de devenir un jour le leader mondial de la bougie parfumée grand format.

L'un de ces deux managers soulèvera-t-il le trophée du meilleur manager de l'année 2019? Réponse ce soir !

Florentin Franche






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte