TVCOM

La grève d'Ores prend de l'ampleur : le site de Namur débraie à son tour

 16 mai 2019 11:36  

Si le secteur de l'énergie se porte bien, un vent froid souffle en revanche sur son personnel. Le 7 mai, les travailleurs du site d'Ores de Louvain-la-Neuve ont croisé les bras pour protester contre la mise en péril de la sécurité d'emploi ou la diminution des fonds de pension. Dans la même journée, le personnel du site de Montignies-sur-Sambre entamait une grève.

Par la suite, les sites de Mouscron, Leuze et Gosselies ont suivi le mouvement.

S'il était initialement question de grèves ponctuelles surprises, les syndicats ont finalement décidé de mener leur action au finish. "Et rien ne changera tant que la direction n'aura pas changé son fusil d'épaule", indique Christian Jacobs, délégué CNE, qui n'exclut pas la possibilité que d'autres sites "de l'est de la Wallonie" débraient à leur tour.

Les grévistes revendiquent plus de stabilité pour leur emploi, l'instauration de barèmes à l'ancienneté pour les nouveaux régimes de travail ou encore un plan de pension.

 

Florentin Franche






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte