TVCOM

200 millions d'euros investis pour NLMK : quelle part du gâteau pour Clabecq?

 10 octobre 2019 18:03  |   Ittre - Tubize

NLMK vient d'annoncer un investissement de 200 millions d'euros d'ici 2022 pour les sites de La Louvière, Manage et Clabecq. 100 proviennent du groupe sidérurgique tandis que les 100 millions restants proviennent du fonds d'investissement de la Wallonie, la Sogepa. Il s'agit du plus gros investissement de l'année en Wallonie.

Le président du groupe Grigory Fedorishin s'est déplacé en personne à La Louvière pour annoncer la nouvelle en compagnie du ministre wallon de l'Économie Willy Borsus.

C'est le site de La Louvière qui se taille la part du lion avec pas moins de 150 millions d'euros qui iront droit dans la modernisation du train à chaud, de quoi accélérer la production et générer un chiffre d'affaires de 2,2 milliards d'euros d'ici 3 ans contre 1,7 milliard aujourd'hui. Les 50 autres millions investis seront répartis pour d'autres projets mais il semblerait que le site de Clabecq n'ait pas été mis de côté.

Des usines à deux vitesses

"On est encore en phase d'analyse", précise la porte-parole du groupe. "Les deux usines ne tournent pas au même ryhtme et le site de Clabecq sort d'une restructuration. On est dans une nouvelle organisation et c'était aussi le cas pour La Louvière il y a quelques années."

Il est donc encore trop tôt pour établir avec précision le montant des investissements réalisés à Ittre-Clabecq où, rappelons-le, 375 emplois ont été sauvegardés à l'issue de longs mois de négociations entre syndicats et direction du groupe russe. On sait d'ores et déjà que cet argent sera attribué à la transformation de la chaîne vers une fabrication de produits à haute valeur ajoutée d'ici le premier semestre 2021, autrement dit, des tôles plus résistantes et d'autres plus fines.

Florentin Franche






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte