TVCOM

"Green Friday", l'anti-Black Friday s'organise chez les commerçants

 22 novembre 2019 14:41  |   Nivelles

Symbole de l'hyperconsommation, le Black Friday a passé les portes de l'Europe il y a de cela quelques années, et le voilà solidement installé chez nous. Un événement commercial dont le succès conduit à une consommation disproportionnée et, par conséquent, une production excessive de biens manufacturés énergivores en ressources.

Black Friday et transition écologique, deux choses qui ne peuvent co-exister alors que la majorité des achats effectués à l'occasion du vendredi noir s'effectuent en ligne. Quelques journées d'achats compulsifs au bilan carbone difficile à chiffrer mais non moins alarmant.

Plutôt que d'ouvrir son portefeuille, pourquoi ne pas fermer ses portes?

Certains commerçants ont décidé de nager à contre-courant de la tendance et invitent à participer au "Green Friday", alternative au Black Friday venue des États-Unis et exportée en Europe en 2013. Le mouvement invite les citoyens à se rencontrer, se questionner, à remettre en cause leur manière de consommer et explorer de nouvelles pistes en la matière.

Pendant que certains commerçants indiquent carrément qu'ils garderont leurs portes closes, le Bouton d’Or, boutique de seconde main de l'asbl le Goéland implantée au Faubourg de Bruxelles à Nivelles, accueillera le public de façon exceptionnelle ce vendredi 29 novembre avec une ouverture tardive jusque 19h. L'association invite à "prendre le temps de réfléchir à notre consommation et de mieux comprendre les enjeux de la seconde main".

Alors, plutôt 'Green' ou 'Black' Friday? À vous de décider vendredi prochain !

Florentin Franche






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte