TVCOM

Le seum, c'est du passé : l'hymne des Diables version Igor Lassist

 09 juin 2021 11:42  


Certains d'entre vous se souviennent peut-être de Pia et Pouick, deux poules dotées d'un certain talent pour pronostiquer le résultat des matches de la Coupe du Monde de 2018 en picorant coup sur coup dans le bol correspondant au pays vainqueur. Un sans faute pour les deux gallinacées jusqu'à la rencontre fatale contre la France, que ni Belges, ni poules n'avaient vu venir.

Aujourd'hui, Pia et Pouick ne sont plus, toutes deux parties rejoindre Paul le poulpe et Nostradamus au paradis des prédicteurs. Mais leur éleveur, Igor Lassist nous revient avec une nouvelle idée saugrenue en rayon : un hymne pour les Diables rouges.

Un hymne qui ne se prend pas au sérieux, à l'image du pays

Intitulé "Le seum, c'est du passé", l'hymne est une référence non dissimulée à la demi-finale contre la France. Un titre truffé de référence au football belge : entre la fameuse réplique de Kévin De Bruyne qui n'en n'avait "pas grand chose à faire" (le texte original a pu être soumis à une traduction) et les fameuses télés gratuites si la Belgique mettait la balle au fond des filets à au moins 17 reprises...

Igor Lassist espère que son hymne retentira aux quatre coins de la Belgique dès l'ouverture de l'Euro ! "On a besoin de s’amuser, on a besoin de rire, de chanter et de se rassembler. Surtout en cette période. J’espère que la Belgique ira loin dans le tournoi. J’ai créé cet hymne pour contribuer à l’engouement qu’il y a autour des Diables rougeset pour rendre les gens heureux."

La première réelle occasion de chanter cet hymne tous en cœur, c'est ce samedi 12 juin face à la Russie. La meilleure chose à faire, c'est de vous laisser le découvrir par vous-mêmes. Nous, on l'a d'ores et déjà adopté :

F.F.