TVCOM

Décryptage élections 2018 : Vague ECOLO en Brabant wallon, le MR toujours premier, DéFI entre dans le jeu

 16 octobre 2018 11:42  |   Brabant wallon

Une vague verte a déferlé sur le Brabant wallon aux élections communales et provinciales de ce 14 octobre 2018, mais les Réformateurs restent les rois dans notre jeune province. Alors que le cdH et le parti socialiste perdent des plumes, DéFI et les partis citoyens se font une place dans le jeu politique. 

Une vague verte

ECOLO est en hausse conséquente presque partout dans la jeune province. Au niveau de la province par exemple, les verts représentent 23,59% des votes brabançons, une hausse de 7% par rapport aux provinciales 2012.

Mais cette augmentation est très marquée dans toutes les communes aussi sauf à Mont-Saint-Guibert où les Verts perdent 10% et à Ottignies-Louvain-la-Neuve où ils perdent 3 points : les deux communes où ils avaient des bourgmestres.

Sinon, ils progressent, parfois de façon impressionnante comme à Braine-le-Château (+15%), à Lasne (+10%), ou à Nivelles (+9,33%). Ecolo va donc prendre plus de place dans les conseils communaux et parfois dans des majorités. Mais malgré cette tendance très favorable, Ecolo perd un poste de bourgmestre, à Mont-Saint-Guibert. Un maïorat est conservé à OLLN avec Julie Chantry à la place de Jean-Luc Roland.

Le MR garde la main

Par ailleurs, le MR est toujours la première force politique en Brabant wallon. Les Bleus qui comptent même 4 nouveaux bourgmestres à leur actif !

Les Bleus bénéficient de plusieurs majorités absolues et de scores qui restent impressionnants, mais ils enregistrent un recul un peu partout à la province et dans les communes. -9% à Braine-l'Alleud et Ottignies-Louvain-la-Neuve, -7 à Cout-Saint-Etienne, -7 aussi à Jodoigne, -6 à La Hulpe, et même -15% à Wavre, fief de Charles Michel.

Villers-la-Ville fait exception. Emmanuel Burton avait joué franc jeu en se présentant sous le sigle MR, une stratégie qui rapporte normalement moins de voix qu'en choisissant un autre nom. Cela ne s'est pas vérifié puisque le MR villersois a gagné 6% !


DéFI entre dans le jeu

On notera que le PS et le cdH perdent globalement des plumes. Par contre, DéFI effectue une percée : il va rentrer dans des conseils communaux et même dans une majorité, à Tubize, avec un échevin. Percée aussi de certaines listes citoyennes : Kayoux qui aura deux élus à OLLN par exemple. WaChou à Wavre n'aura pas de mandat mais a convaincu plus d'électeurs que des listes comme le Parti Populaire ou La Droite. En parlant du PP, il n'aura aucun élu.

 

 

Des nouveaux bourgmestres!

Au niveau des bourgmestres, 18 sont MR, 4 sont socialistes, 1 ECOLO et 2 sans appartenance politique. Reste les inconnues de Chaumont-Gistoux et Walhain.

7 bourgmestres sur 27 sont des femmes, peut-être une 8e. Il y a 11 nouveaux bourgmestres en titre : Carole Ghiot à Beauvechain, Thierry Champagne à Chastre, Pascal Collin à Hélécine, Christian Fayt à Ittre, Jean-Luc Meurice à Jodoigne, Julien Breuer à Mont-Saint-Guibert, Julie Chantry à Ottignies-Louvain-la-Neuve, Jordan Godfriaux à Perwez, Jean-Jacques Mathy à Ramillies, et Françoise Pigeolet à Wavre.

 

François Namur

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte