TVCOM

Les inondations du 7 juin à Genappe reconnues calamité naturelle

 11 octobre 2016 11:30  |   Genappe

Le 7 juin dernier, plusieurs communes du Brabant wallon avait été touchées par de très fortes pluies qui avaient causé des inondations. Ce fut le cas à Genappe, de nombreuses personnes avaient subi des dégâts divers.

Les sinistrés indemnisés

Pour ces sinistrés de Genappe, une bonne nouvelle est tombée il y a quelques jours : les pluies du 7 juin sont reconnues comme calamité naturelle. Cela concerne les habitants de Genappe, Vieux-Genappe, Baisy-Thy, Bousval, Glabais, Loupoigne et Ways. Concrètement, une fois que cette décision du Gouvernement wallon sera actée au Moniteur Belge, les sinistrés auront 3 mois pour introduire une demande pour être indemnisés.

Quelle procédure ?

La commune de Genappe vient de publier la procédure à suivre sur son site internet. Pour prétendre à une indemnisation, vous devez correspondre aux critères suivants :

- En date du 7 juin 2016, vous n'aviez pas de police assurance incendie et vous étiez bénéficiaire d'un revenu d'intégration sociale.

- Votre véhicule n'était pas rangé dans un garage ou sous un car-port et il a subi des dégâts le 7 juin 2016

- Vous avez subi d'autres dégâts et ils n'étaient pas couverts par des polices d'assurance en date du 7 juin.

Les terrasses en dur, les allées, les murs de soutènement, les clôtures fixées par des piquets en béton, les tondeuses, le mobilier de jardin et les caravanes peuvent faire l'objet d'une indemnisation.

Par contre, n'espérez rien concernant les piscines, les terrains de tennis, les abris de jardin sans fondation en béton ou encore les dégâts occasionnés à votre jardin ou vos plantations.


Si vous êtes concerné, vous trouverez toutes les informations nécessaires et le formulaire d'indemnisation sur le site de la Région Wallonne.

Pas encore de décision pour le 23 juin

Genappe et d'autres communes avaient aussi été frappées par d'autres fortes pluies, quelques jours plus tard, le 23 juin. Mais pour l'instant, aucune décision n'a encore été prise pour cette date. La commune de Court-Saint-Etienne attend, elle aussi, plus d'informations la concernant.

 

François Namur

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte