TVCOM

Cauvin s'en est allé : "un géant de la BD qui laissera un grand vide"

 20 août 2021 11:13  |   Nivelles


Raoul Cauvin s'est éteint à l'âge de 82 ans ce jeudi. Originaire de Tournai, l'auteur de bandes dessinées s'était installé à Nivelles en 1992. Scénariste extrêmement prolifique, on lui doit notamment Les Femmes en Blanc, Pierre Tombal, Cédric ou encore Les Psys, sans oublier Les Tuniques Bleues.

"L'homme aux 50 millions d'albums"

Faut-il encore présenter Raoul Cauvin? Auteur incontournable du monde de la bande dessinée belge, il rentre aux Éditions Dupuis en 1960 où il multiplie les essais de récits et de courtes bandes dessinées. Il faudra attendre 1968 pour voir naître l'une des séries phare de l'auteur belge : Les Tuniques Bleues. 53 ans et 63 albums plus tard, plus de quinze millions d'albums de la série retraçant les aventures du sergent Chesterfield et du caporal Blutch se sont écoulés dans les librairies. "J'ai peur à chaque fois de faire le dernier, le mauvais. J'ai parfois envie de me dire 'j'arrête' mais je me connais, si je tombe sur une idée, je suis reparti", nous confiait-il en 2018 alors qu'il se voyait décerner le Pôle d'Or. Son 64e album, le dernier écrit de sa main, sera publié à titre posthume.

"Rares sont les échecs de Cauvin car son imagination, la qualité de ses dialogues et le métier mis dans ses découpages parlent en ligne directe au grand public, dont il se sent extrêmement proche", rédigent les Éditions Dupuis dans un communiqué. "Artisan d'une bande dessinée populaire mais de qualité, Raoul Cauvin n'est pas de ceux qui courent après les honneurs et la reconnaissance académique de leur art. Travailleur compulsif, il régale ses lecteurs de près d'une quinzaine d'albums par an."

C'est l'incroyable capacité à se renouveler de Cauvin qui impressionne André Taymans, dessinateur et scénariste rixensartois. "C'est très difficile de savoir faire rire et de créer de nouveaux gags. J'ai une très grande admiration pour lui." Le gag, Raoul Cauvin l'avait en lui. André Taymans se souvient d'une anecdote lors de ses premiers pas aux Éditions Dupuis il y a de cela 30 ans. "Comme chaque année, on organisait une sorte de grande messe des auteurs chez Dupuis où on présentait notamment les chiffres. Quand la directrice du personnel est arrivée, Cauvin m'a regardé et a crié bien fort 'Pourquoi tu dis que tu ne la trouves pas jolie?'. C'était sa manière à lui de chambrer les nouveaux-venus."

Pour André Taymans, il faudra du temps avant de retrouver pareil auteur. "Il a une carrière tellement gigantesque. Mener autant de séries de front, c'est quelque chose de rare et difficile. Et puis, il arrivait à se mettre au service des dessinateurs avec lesquels il travaillait. C'était un copain qui va laisser un grand vide."

Florentin Franche