TVCOM

80 lieux culturels annoncent une réouverture : "On en a assez d'être ballotés"

 22 avril 2021 18:06  


À la veille d'un Comité de concertation qui devrait (enfin) traiter de la question du secteur culturel, le mouvement Still Standing for Culture annonce la réouverture précoce de 80 lieux et organisations culturelles, dont au moins cinq en Brabant wallon : "Entre le 30 avril et le 8 mai, il y aura chaque jour en Belgique des activités culturelles : projections, spectacles, concerts, débats, performances, répétitions publiques... Le samedi1er mai sera particulièrement foisonnant, parce que la Journée Internationale des Travailleur.se.s symbolise notre volonté de renouer avec nos métiers et avec leur dimension publique".

Et le timing n'a rien d'un hasard. Avec cette annonce, le secteur espère faire pression sur le gouvernement fédéral et les débats qui auront lieu ce vendredi. "Il y a un véritable blocage au niveau fédéral alors qu'on se sent écoutés par les entités fédérées", nous confie Alain Moreau, directeur du Tof Théâtre qui prendra part à l'action dès le 30 avril. Une fois de plus, le secteur se dit prêt à respecter un protocole sanitaire. Les secteur culturel et événementiel ont justement déposé une proposition sur la table des responsables politiques cette semaine, un plan en cinq étapes qui viserait à déconfiner le secteur, sur base du taux de vaccination et de l'occupation des unités de soins intensifs. Le document a justement reçu le soutien de la ministre de la Culture Bénédicte Linard en Fédération Wallonie-Bruxelles et de Jan Jambon en Flandre. La question qui reste en suspens : Ce plan sera-t-il approuvé par le CODECO?

Spectacles à gauche, actions symboliques à droite

Après six mois de fermeture, c'est donc un retour aux activités culturelles qui est attendu pour le 30 avril. Du côté des centres culturels de Nivelles et Rixensart, contactés par nos soins, on préfère s'en tenir à des actions symboliques. "On soutient le mouvement mais, pour le 1er mai, on ne va pas mener d'action concrète", indique Sonia Triki, directrice du Centre culturel de Rixensart, "on pense à lancer une récolte de vivres pour les artistes". Même son de cloche à Nivelles où le directeur ne compte pas aller à l'encontre des mesures sanitaires, d'autant que l'action initiée par les cafetiers de la cité aclote n'a pas reçu l'aval des autorités locales.

Du côté du Tof Théâtre, en revanche, on nous promet du spectacle. L'établissement s'était déjà transformé en "magasin de liens essentiels" le 13 mars dernier, lors d'un précédent appel de Still Standing for Culture, on avait également pu voir des artistes se produire depuis les toits du théâtre en février dernier.

Alain Moreau, directeur de l'établissement, remet le couvert dès le 30 avril. Une artiste circasienne, membre d'une compagnie en résidence, proposera au public d'assister à une répétition ouverte le vendredi. Alain Moreau envisage de proposer une discussion ouverte avec le public à la fin du spectacle. Le 1er mai, la compagnie du Tof Théâtre proposera au public de découvrir en avant-première son nouveau spectacle mettant en scène trois marionnettes à l'effigie de personnes âgées. Un spectacle prévu pour le plein air mais dont toutes les installations ne sont pas encore prêtes. "On insiste sur le fait qu'on respectera un protocole sanitaire... celui de l'été dernier", précise Alain Moreau. Car oui, depuis octobre, la culture n'a aucune règle à suivre, si ce n'est de ne pouvoir se produire.

Florentin Franche