TVCOM

A 17 ans, le jeune champion Anthony Lambert rêve des 24 Heures du Mans

Loading the player...
 02 mars 2017 16:00  |   Braine-le-Château

La commune de Braine-le-Château est décidément bien fournie en pilotes automobiles de grand talent. Nous vous avions déjà présenté Denis Dupont. Nous nous intéressons à présent à Anthony Lambert. Après de nombreux succès, il rêve des 24 Heures du Mans.

A l'âge de 6 ans !

C’est au karting 'The Pole' à Huizingen qu’Anthony Lambert a fait ses premiers tours de piste. Tout commence à l’âge de 6 ans lorsque ce jeune de Braine-le-Château regarde, par hasard, une course de Formule 1 à la télévision avec son parrain. Didier Lambert, son papa, décide alors de l’emmener à Huizingen pour que le fiston découvre la discipline. Un succès immédiat. Ils s’y rendront ensemble tous les dimanches jusqu’à ses 9 ans.

2014, une saison incroyable

De 9 à 14 ans, Anthony fait ses marques dans les différentes catégories d’âge en karting outdoor. Seulement, l’année 2014 ne sera pas comme les autres. Le jeune Castelbrainois décroche d’abord deux titres de champion de Belgique en X30 junior au sein des fédérations RACB et ASAF. Il ne s’arrête pas là puisqu’il va même monter sur la première marche du podium à Muret, dans l'Hexagone, et empocher le titre de champion de France. Mais son plus beau succès, cette année-là, c’est le titre de champion d’Europe qu’il obtient à domicile, en Belgique, sur le circuit de Mariembourg en avril 2014.

Du karting à la course automobile

Ces titres font grandir le jeune Lambert. Il saute une catégorie et se retrouve en X30 Seniors en 2015. Il s’essaie un jour à la course automobile et tombe sous le charme de cette nouvelle discipline. Anthony range alors son karting pour une Peugeot RCZ. C’est avec cette voiture qu’il dispute en 2016 le BGDC, un championnat belge de courses d’endurance.
Un refus d’octroi de licence l’empêche de disputer la première course de la saison. Pour les sept autres, il montera chaque fois sur le podium dont quatre fois sur la première marche. En fin de saison, le Brabançon signe une troisième place au classement final de la Division 1.

Nouveau challenge : les 24h TCE Series

Le Castelbrainois se lance un nouveau défi pour la saison prochaine : piloter en 24H TCE Series, un championnat européen de courses d’endurance. À bord d’une Peugeot 308 Racing Cup, la saison d’Anthony Lambert débutera le week-end du 31 mars, 1er et 2 avril 2017 au Royaume-Uni pour les 24h de Silverstone. "Notre objectif est déjà très clair, c’est de gagner le maximum de courses pour être champions", confie le jeune pilote du Team Semspeed plein d’ambition. Les autres manches de la saison se disputeront chronologiquement en France (Magny-Cours - 12h), Italie (Misano - 24h), Espagne (Barcelone - 24h) et Belgique (Spa-Francorchamps - 12h).

125.000 euros par saison

Les frais sont nombreux en sport automobile. Et à l’inverse, remporter une course ne permet pas de gagner beaucoup d’argent – du moins dans les championnats où il a piloté jusqu’à présent. Au total, les coûts inhérents à la passion d’Anthony Lambert l’année dernière s’élèvent à environ 125.000 euros. Un montant énorme. Pour l’atténuer au maximum, Didier Lambert, le papa d’Anthony, et son entourage recherchent activement des sponsors. L’autre solution, c’est l’organisation d’un souper annuel par la famille Lambert pour soutenir financièrement le projet d’Anthony.

Des rêves pleins la tête

Il n’a que 17 ans mais se projette déjà dans l’avenir. Sur le long terme, le rêve d’Anthony Lambert est de disputer les 24h du Mans. Il ambitionne aussi d’être pilote d’usine. Signalons enfin que Porsche a déjà demandé au jeune Brabançon d’effectuer des tests. Ceux-ci devraient se dérouler dans le courant de la saison à venir.

Quentin Weckuysen, François Namur et Geoffrey Baras