TVCOM

Les étudiants en traduction de l'UCL pourront se former à l'OTAN

Copyright UCL
 23 janvier 2018 11:08  |   Louvain-la-Neuve - Ottignies-Louvain-la-Neuve

L'UCL va signer ce mardi une convention de coopération avec le siège de l'OTAN situé à Bruxelles. L'accord permettra d'organiser plus facilement des stages et des ateliers au sein de l'OTAN pour les étudiants néolouvanistes et d'améliorer ainsi leur intégration dans le monde professionnel.

Du travail de terrain

Durant leur cursus, les étudiants en traduction de l'Université Catholique de Louvain ont déjà la possibilité d'effectuer un stage en milieu professionnel. Une expérience qui leur permet de se confronter au monde du travail et de faire un pas vers la vie active. Cette transition vers un nouvel environnement peut, en effet, s'assimiler à un parcours du combattant pour certains, tant l'écart est important. D'où l'idée de l'UCL de multiplier les partenariats avec le monde professionnel et en particulier avec les institutions intergouvernementales. Ainsi, un accord avait déjà été établi avec l'Union Européenne avant cette nouvelle convention avec l'OTAN. Cette dernière prévoit des échanges terminologiques, des visites et des ateliers par des traducteurs de l'OTAN à l'UCL, ainsi qu'une collaboration renforcée dans le domaine du recrutement. "Le but de ces liens n'est pas de former des diplômés sur mesure, prêts à l'emploi, mais de familiariser les étudiants - bien avant leur entrée sur le marché - aux attentes et contraintes des entreprises et organisations internationales", précise Philippe Hiligsmann, le doyen de la Faculté de philosophie, arts et lettres de l'université. Concrètement, les stagiaires pourront suivre des traducteurs habitués à traduire des déclarations de chefs d'états et de gouvernements faisant partie des 29 pays de l'OTAN.

François Namur