TVCOM

Le numérique, dénominateur commun des docteurs honoris causa 2018 de l'UCL

Loading the player...
 05 fevrier 2018 15:08  |   Ottignies-Louvain-la-Neuve

Ce lundi 5 février 2018, l’UCL décerne le titre de docteur honoris causa à trois personnalités pour qui le numérique est le fer de lance de leur profession. Ce qui les rassemble ? Une vision très forte de ce que le digital peut apporter à la société, notamment l’accès universel au savoir, les mêmes opportunités pour tous et une modification des liens sociaux. Mais qui sont ces trois personnalités ?

Anant Agarwal – la formation pour tous

De nationalité indienne, Anant Agarwal, est, depuis 2013, le CEO de la plateforme de cours en ligne edX, fondée par le Massachussets Institute of Technology (MIT) et l’Université d’Harvard (l’UCL a été la première université belge à faire partie d’edX). La philosophie d’edX ? Une formation de qualité accessible à tous. edX, dont la technologie est open source, offre gratuitement des cours des meilleures universités du monde à toute personne ayant accès à internet. edX en quelques chiffres, c'est plus de 10 millions d’apprenants, plus ou moins 1300 cours disponibles et 53 membres fondateurs, universités et institutions, de par le monde, dont l’UCL, seule université belge francophone à participer au projet.

Mitchell Baker – pour un meilleur web, accessible à tous

De nationalité américaine, Mitchell Baker est présidente de la Mozilla Foundation, une société sans but lucratif qui a pour but de promouvoir l’ouverture, l’accessibilité et l’innovation dans le domaine des technologies. Impliquée dès le début dans le projet Mozilla, elle est une fervente militante en faveur de l’open web et de l'open source et est considérée comme l’une des pionnières du web. Sous son leadership, Mozilla a pu rassembler 230 millions d’utilisateurs dans 1000 pays. On lui doit la license Mozilla public, rédigée en deux mois alors qu’on lui disait que c’était impossible, qui a entrainé le lancement du navigateur Firefox et la création du projet open source Mozilla.

Milad Doueihi – le numérique, une nouvelle culture qui modifie le lien social

Américain né au Liban, Milad Doueihi est historien des religions dans l’Occident moderne, philosophe et actuellement titulaire de la Chaire Humanum consacrée à l’humanisme numérique de l’université de Paris - Sorbonne (Paris IV). Il a été l’un des premiers à penser le numérique non pas comme une technique, mais comme une nouvelle culture, et le premier à introduire le terme 'humanisme numérique'.

Source UCL - reportage : Thibault van Raemdonck - Images : Philippe Michaux